Connor Lafortune, de la Première Nation Dokis
Connor Lafortune, de la Première Nation Dokis

Le CSPGNO souligne le Mois national de l’histoire autochtone

De plus en plus, nous pouvons sentir un éveil collectif par rapport à l’histoire autochtone, aux contributions sociales, techniques et spirituelles que les Premières Nations continuent d’apporter à notre société. Malgré les défis de la crise sanitaire, le médiateur culturel en éducation autochtone du CSPGNO, Stéphane Paquette, a développé une programmation éducative et divertissante tout au long de l’année afin d’accompagner notre jeunesse à la découverte des peuples autochtones.  

Le médiateur culturel en éducation autochtone du CSPGNO, Stéphane Paquette

Vigile à l’honneur des victimes de Kamloops

Avec la macabre découverte de la fosse commune de Kamloops, le Mois national de l’histoire autochtone de cette année revêt une tout autre importance. Afin de poursuivre la sensibilisation des élèves aux réalités vécues par les peuples autochtones, l’École publique Franco-Nord à Azilda a organisé une célébration le 4 juin. Connor Lafortune, de la Première Nation Dokis, était présent et a fait une cérémonie à l’honneur des enfants de Kamloops. 

Cette cérémonie a donné l’occasion à la communauté scolaire du CSPGNO de témoigner de leur solidarité et de leur empathie envers les communautés qui ont été victimes d’un lourd passé. En leur mémoire, l’équipe de l’École Franco-Nord a accroché 215 cœurs aux branches d’arbres sur le terrain de l’école. 

Stéphane Paquette souligne qu’il est quand même important de ne pas sombrer dans la négativité et qu’il est tout autant plus important de souligner les belles choses, les comportements exemplaires pour construire des relations saines et pleines d’espoir. C’est d’ailleurs avec cette approche qu’il a amorcé la célébration du Mois de l’histoire des peuples autochtones. 

Ce mois-ci, il y a aura même un jeu-questionnaire virtuel organisé pour appuyer les élèves à intégrer les connaissances apprises au sujet des Premières Nations, des Métis et des Inuits.  

Vous l’savez astheure

Tout au long de l’année scolaire, Stéphane Paquette a réalisé plus de 30 capsules vidéos mettant en lumière les contributions des peuples autochtones, les grands évènements et les grandes personnalités actuels et historiques qui ont façonné notre monde. 

Le CSPGNO est très fier de cette réalisation, qui constitue une archive éducative qui perdurera dans le temps. Des milliers d’élèves et membres de la communauté ont pu en apprendre davantage cette année grâce à ce projet. L’excellente série de capsules nommées Vous l’savez asteure est aussi disponible en écoute libre sur Facebook et sur YouTube ainsi que sur le site du CSPGNO. Le CSPGNO recommande fortement aux intéressés d’aller écouter cette merveilleuse série.

Plus que des vidéos!

Il n’y a aucun doute que les vidéos redoublent de pertinence en temps de confinement, mais cette série est tout de même le reflet de l’importance qu’accorde le CSPGNO à l’éducation autochtone. Le CSPGNO reconnait que la réconciliation passe certainement par l’éducation.