Un défi qui se relève… ensemble!

École catholique St-Gérard

À la suite du congé du printemps tant anticipé, les élèves et le personnel de l’École catholique St-Gérard ont dû faire un retour à l’apprentissage virtuel. Bien que nous ayons eu à nous tourner rapidement vers nos écrans, le tout est un succès! Les enseignantes et enseignants engagés ne cessent de faire preuve de créativité face à ce mode d’enseignement virtuel. Tous les jours, nous perfectionnons nos habiletés en technologie et demeurons bien «branchés» pour faire cheminer les élèves à partir de leur domicile.  

De nombreuses activités virtuelles sont offertes aux élèves afin de les divertir tout en apprenant. Mentionnons entre autres une journée pyjama où les élèves ont jusqu’à surpris la direction en train de dormir, une journée super héros pour souligner les efforts de tous, une visite virtuelle de Little Ray’s Reptile Zoo et la participation à la messe provinciale lors de la Semaine d’éducation catholique. Les élèves ont aussi confectionné de superbes bâtons de parole au courant de la Semaine de reconnaissance des peuples autochtones.

Notre enseignant, Luc Chalifoux, a fait découvrir ses talents culinaires en faisant une recette de biscuits à l’avoine à distance avec nos élèves, leur famille ainsi que notre personnel. Nous avons eu l’occasion de voir les beaux biscuits de tous et avons apprécié la grande participation de nos familles. Cette activité a démontré les sens de la famille et de l’appartenance qui règnent chez le personnel, les élèves et leurs parents.  

La directrice par intérim, Angèle Rivard, tient à souligner l’engagement et le dévouement des parents, grands-parents et tutrices/tuteurs face à l’enseignement virtuel. Sans vous, ce ne serait pas possible. Vous constituez une part importante de l’équation qui fait en sorte que l’enseignement à distance soit un succès. Le défi est grand et la tâche est parfois lourde en jonglant plusieurs choses à la fois, mais un jour à la fois, on y arrive!

Malgré nos distances, nous sommes bien «branchés» et nous avons très hâte de nous retrouver en présentiel.