Bernard Proulx et son petit-fils Benoît sont devant la maison passive que M. Proulx a construite pour son fils en 2016.
Bernard Proulx et son petit-fils Benoît sont devant la maison passive que M. Proulx a construite pour son fils en 2016.

Zéro émission nette | D’ici 2030, toutes les nouvelles maisons seront passives

Au premier regard, la jolie maison située sur l’autoroute 17, à l’est de Sudbury, ressemble à une maison conventionnelle.

Au premier regard, la jolie maison située sur l’autoroute 17, à l’est de Sudbury, ressemble à une maison conventionnelle. Une fois à l’intérieur, le bruit de l’autoroute disparait complètement. La maison est tranquille et confortable avec une abondance de lumière naturelle. Cette maison, conforme aux normes de la maison passive, c’est Bernard Proulx qui l’a construite pour son fils.

«Je faisais de la recherche sur les maisons écoénergétiques et j’ai décidé de m’inscrire à un cours sur les maisons passives. C’est là que j’ai découvert que c’est vraiment la meilleure façon de faire», raconte-t-il.

L’ébauche du Plan communautaire en matière d’énergie et d’émissions du Grand Sudbury vise à ce que toutes les nouvelles maisons soient des maisons passives d’ici 2030. «Le chauffage des locaux et de l’eau représente 65 % des émissions des bâtiments résidentiels et commerciaux de notre communauté. Les logements résidentiels étaient à eux seuls responsables de 22 % des émissions totales de gaz à effet de serre en 2016», explique Jennifer Babin-Fenske de Terre à cœur Sudbury. Grâce à son orientation et sa conception, en plus d’une isolation et étanchéité élevées, une maison passive réduit de façon significative les besoins en chauffage

Au Canada, les maisons et bâtiments peuvent être certifiés aux normes de la Maison Passive. Selon M. Proulx, la règlementation et la volonté politique pourraient permettre à toutes les nouvelles constructions d’être certifiées ainsi. Maison passive Canada estime un cout supplémentaire de 10 % associé à la construction d’une maison passive. Cependant, M. Proulx n’a trouvé aucune différence réelle dans le cout des matériaux. «On paye plus en isolation, mais on n’a pas à installer un système de chauffage», explique-t-il, ajoutant qu’il pourrait y avoir 5 % de plus en couts de main-d’œuvre. Cette faible augmentation est compensée par le fait qu’une maison passive consomme jusqu’à 90 % moins d’énergie de chauffage et de climatisation. La maison du fils de M. Proulx est chauffée presque entièrement par le soleil, avec un foyer électrique de 2 kW disponible pour les jours les plus froids.

Pour sa part, Wanda Martin de Saskatoon décrit sa maison passive comme étant calme, chaude en hiver et pleine de belle lumière. «Il fait soleil et -47°C avec le refroidissement éolien aujourd’hui, mais nous sommes bien. Nous réalisons des économies puisque nous payons simplement l’électricité alors qu’auparavant le gaz naturel s’ajoutait à nos factures», dit-elle. Sa maison fait partie du projet de cohabitation Radiance CoHousing, où les résidents se partagent entre autres, des tâches, une voiture électrique et un espace de jardinage.

Les enfants et les plantes profitent de la chaleur du soleil dans les grandes fenêtres de leur maison passive à Radiance Cohousing

Le Canada prévoit avoir des codes du bâtiment à consommation énergétique nette zéro d’ici 2030. Conséquemment, les provinces devront mettre leurs codes à jour. Les municipalités ont elles aussi un rôle à jouer. Le plan mis de l’avant par la ville de Vancouver fixe des limites sur les émissions et la consommation d’énergie qui diminuent avec le temps, passant à des bâtiments zéro émission nette dans toutes les nouvelles constructions d’ici 2030. Les critères de conception durables établis par la ville de Toronto utilisent une approche échelonnée pour répondre aux normes d’efficacité énergétique obligatoires, tout en récompensant le respect volontaire de normes plus élevées.

Pierre Harrison et Susanne Leffler ont construit leur propre maison écoénergétique près de Wanup en utilisant des ballots de paille comme matériau d’isolation. Ils ont découvert que sans politiques de soutien, la construction durable prend beaucoup de détermination et de ténacité. «La Ville a rendu très difficile l’obtention d’un permis de construction, explique M. Harrison, mais nous avons persévéré et nous profitons maintenant des avantages de vivre dans une maison non branchée au réseau électrique.»

Pierre Harrison, Susanne Leffler et leur fils Tom profitent de la vie dans la maison passive en ballots de paille hors réseau qu’ils ont eux-mêmes construite près de Wanup.

Vous pouvez faire l’achat d’une maison en tenant compte de sa taille, de son efficacité énergétique et de ses besoins et sa source de chauffage. Si vous êtes impliqué dans la construction d’une nouvelle maison, il est possible de discuter avec l’architecte ou le constructeur des normes les plus écoénergétiques.

Vous construisez? Les certifications disponibles incluent Living Building Challenge, Norme du bâtiment à carbone zéro, Certification Passive House, Certification LEED et les maisons Energy certified et Energy star. Maison passive Canada offre des formations dans la conception et la construction de maisons passives Passive House design. Écohabitation fournit de l’information, l’accompagnement, la formation et la certification dans la réalisation de constructions durables. La Société canadienne d’hypothèques et de logement offre un remboursement pouvant aller jusqu’à 25 % sur la prime d’assurance prêt hypothécaire de la SCHL lorsque vous achetez ou construisez une maison écoénergétique, ou que vous achetez une maison existante et effectuez des rénovations écoénergétiques.

Vous aimez l’idée de la cohabitation? Il y a deux projets émergents de cohabitation dans le Grand Sudbury : Sweetfern Cohousing (pour tous les âges) et Cohabitation pour adultes de 55 ans et plus.

Au nom de Coalition for a Liveable Sudbury, un groupe de citoyens et de groupes communautaires qui partagent une vision de Sudbury en tant que communauté verte, saine et engagée. Pour plus d’informations portant sur un Grand Sudbury zéro émission nette, voir liveablesudbury.org/net_zero_sudbury.

North Bay

Celle qui a porté pendant longtemps le projet de maison de soins palliatifs à North Bay reviens sur ce travail de longue haleine et la présente controverse.
Val Rita-Harty

Pour une première fois, la municipalité de Val Rita-Harty a tenu un marché des fermiers hivernal dans son centre communautaire nouvellement rénové, au plaisir de nombreux acheteurs.
Grand Sudbury

L’intimidation et le harcèlement à l’endroit de la communauté LGBTQ de Sudbury se sont récemment accrus, au point où Fierté Sudbury Pride a cru nécessaire d’attirer l’attention sur la situation.
Haileybury

L’ancien restaurant du centre-ville de Haileybury, le Café Météor Bistro, s’est transformé cette année, mais pas dans la direction envisagée par ses propriétaires lors d’une première réunion publique le 24 mars.