Village Noël Temiskaming : un évènement festif communautaire !

Marc Dumont
Marc Dumont
Initiative de journalisme local - APF
Ils sont venus de loin et sont repartis enchantés !

C’est que le Village Noël Temiskaming de New Liskeard recrée la magie d’un Noël à l’ancienne. « Nous courons les marchés de Noël chaque année et celui-ci est unique ! » affirme avec enthousiasme Johanne Hamel Jolette, de Montréal.

Du 21 au 23 novembre, les rues principales de New Liskeard ont été jalonnées de cabanes toutes plus mignonnes les unes que les autres. Avec leurs enseignes uniques, chacune invitait les visiteurs à profiter de produits d’artisans locaux : il y en avait pour tous les gouts.

Faire revivre les traditions

Si les cabanes ont fourni le décor charmant, c’est l’animation de nombreux acteurs vêtus de costume d’époque qui a ajouté une touche d’authenticité au Noël d’antan. Ils étaient partout, partageant leur joie de vivre avec les visiteurs.

L’Association de canot-camping du lac Témiscamingue avait monté un poste de traite et la fascination des enfants qui manipulaient les fourrures était un spectacle en soi. Toute l’équipe, habillée en voyageurs de l’époque de la Nouvelle-France, a renseigné les visiteurs sur la vie d’autrefois des coureurs des bois. «L’animation au poste de traite faisait revivre des traditions, et ça a contribué grandement à l’atmosphère du Village», constate l’organisatrice de l’évènement, Réjeanne Bélisle-Massie.

D’un bout à l’autre du Village Noël, il y avait de quoi exciter la curiosité. Ici, une estrade avec un groupe de danseuses et danseurs traditionnels embarquait la foule dans ses rondes, tandis qu’une chorale entonnait des chants de soirées d’antan. «Ils fournissaient même les cuillères !» s’est exclamée une visiteuse. Là, un forgeron battait le fer sur l’enclume ; un cordonnier était prêt à vous fabriquer un soulier sur mesure ; et des bucherons maniaient leur scie à chaîne pour sculpter dans des troncs d’arbre.

Au Village Noël, tout a été prévu pour que les visiteuses et visiteurs soient actifs. Le lancer du castor a fait rire les ados et l’étrange jeu de quilles en bois a fait le bonheur des enfants. Pour d’autres, c’était le souque à la corde, le lancer de la hache ou encore de trancher un billot de bois au godendard, une longue scie à poignée. Après les jeux, les gens se rassemblaient autour d’un des feux.

Enfin, le Village Noël Témiskaming a donné l’occasion aux jardiniers et artisans du Marché des fermiers de vendre leurs fruits, légumes, pâtisseries, viandes et cadeaux.

Des adeptes venus de loin

Le Village Noël Témiskaming en est à sa 6e édition. Il est véritablement devenu une attraction touristique, attirant près de 10 000 personnes. «J’ai rencontré des gens qui sont venus d’aussi loin que North Bay, Sturgeon Falls, Sudbury, Timmins, Rouyn-Noranda et même de Moosonee», souligne l'artisan ébéniste, Denis Gauthier, qui admet faire de bonnes affaires à l’évènement. «On a réduit le nombre de marchés auxquels on assiste et il n’est pas question de manquer celui-ci», ajoute le vendeur.  

L’activité, une initiative du centre culturel ARTEM, est soutenue par une armée de 225 bénévoles franco-ontariens fiers de leur apport à la communauté. Au fil des ans, le Village Noël est devenu un moteur de la vie communautaire de Temiskaming Shores, qui compte environ 30 % de francophones. La municipalité le sait et apporte tout son appui.

«Le Village Noël est un évènement communautaire qui souligne les trois cultures de la région [francophone, anglophone et Métis] et met en évidence la joie de vivre des Franco-Ontariens», conclut Réjeanne Belisle Massie. 

«J’ai bien l’intention d’y revenir», confirme la Montréalaise Johanne Hamel Jolette, ravie de sa visite.