Les devoirs

Les devoirs sont importants, car ils nous aident à travailler notre intelligence et à ne pas être en retard dans nos travaux. Mais pourquoi devons-nous les faire pendant la soirée? 

Les devoirs peuvent souvent être faits à l’école, mais, quand nous serons au secondaire, nous n’aurons pas de temps pour les faire — sauf lors de la pause du diner et de possibles périodes libres. 

Presque tous les élèves apportent environ trois à quatre pages de devoirs chaque soir. Cela vient menacer la croissance des adolescents puisqu’ils ont alors moins de sommeil et leur cerveau en a besoin pour son développement à cet âge. 

Quelques élèves ont de la difficulté à faire leurs devoirs, car leurs parents sont anglophones et, donc, ne peuvent pas les aider. 

Pour que les élèves puissent étudier ou finir leurs devoirs, ils devraient avoir un temps réservé à ces activités à l’école. 

Les élèves font au minimum 30 minutes de devoirs et environ une heure d’étude. Cela étant dit, les étudiants n’ont pas beaucoup de temps de sommeil, car plusieurs participent aussi dans des sports ou des clubs. Les enseignants doivent comprendre que le sommeil est important pour les adolescentes et adolescents et qu’ils doivent avoir neuf heures de sommeil au minimum. Cependant, ce groupe d’âge n’a souvent que six heures de sommeil par soir en moyenne. 

L’opinion de plusieurs est que les devoirs ne sont pas amusants ni faciles. Ils sont juste une autre chose que les jeunes doivent faire après l’école. Une élève de la 7e année, Kamdyn, fait part de son opinion : «J’aime faire les maths en devoirs, mais si c’est quelque chose d’autre, je trouve que ce n’est pas important. Je trouve que la littératie est plate et je connais déjà l’anglais. En géo, je n’ai souvent rien, mais je trouve que c’est un gaspille de temps parce que je peux utiliser un appareil électronique pour rechercher la chose que j’ai besoin.». 

Cohen, un élève de la même classe, se prononce lui aussi: «Je n’aime pas les devoirs, car le travail de l’école est censé rester à l’école et non nous suivre à la maison. Personnellement, je n’aime pas faire de la lecture en devoirs, car je n’aime pas vraiment les livres et, parfois, j’ai de la difficulté à lire certains mots plus avancés.»

North Bay

Celle qui a porté pendant longtemps le projet de maison de soins palliatifs à North Bay reviens sur ce travail de longue haleine et la présente controverse.
Val Rita-Harty

Pour une première fois, la municipalité de Val Rita-Harty a tenu un marché des fermiers hivernal dans son centre communautaire nouvellement rénové, au plaisir de nombreux acheteurs.
Grand Sudbury

L’intimidation et le harcèlement à l’endroit de la communauté LGBTQ de Sudbury se sont récemment accrus, au point où Fierté Sudbury Pride a cru nécessaire d’attirer l’attention sur la situation.
Haileybury

L’ancien restaurant du centre-ville de Haileybury, le Café Météor Bistro, s’est transformé cette année, mais pas dans la direction envisagée par ses propriétaires lors d’une première réunion publique le 24 mars.