Volleyball | Des écoles francophones prêtes à faire du bruit

Quand 100 % des filles de l’école font partie de l’équipe de volleyball…

Les équipes féminines de volleyball de plusieurs écoles secondaires du corridor de la route 17 ont sauté sur le terrain pour la première fois afin de disputer leurs matchs inauguraux de la saison 2019-2020. Les formations francophones des associations du sport scolaire du District de Nipissing (NDA), du District de Sudbury (SDSSAA), de la rive nord du lac Supérieur (NSSSAA) et de Sault-Ste-Marie (SSMHSS) tenteront à leur tour de se démarquer lors de cette campagne de volleyball.

Au cours des trois prochains mois, une vingtaine de clubs en provenance de 14 écoles de langue française vont représenter leur institution scolaire dans l’une dces quatre ligues nord-ontariennes. Le Voyageur a été en mesure de rejoindre les entraineurs de deux formations du District d’Algoma, soit des Voyageurs de l’École secondaire Notre-Dame-du-Sault de Sault-Ste-Marie et des Ouragans de l’École secondaire l’Orée des Bois de Dubreuilville.

Voyageurs de Notre-Dame-du-Sault
Équipe séniore, SSMHSS : 2018 – 4e place
Champions du circuit B de la NOSSA

Les Voyageurs de Notre-Dame-du-Sault sont la seule délégation franco-ontarienne inscrite dans le circuit sportif féminin de Sault-Ste-Marie. Pourtant, malgré la petite taille de l’école, les membres de cette formation ont un bon niveau d’optimisme face à leurs chances contre les écoles plus grandes du système anglophone, car plus de la moitié des joueuses des Voyageurs sont revenues pour une deuxième année. Avec autant d’expérience dans l’alignement, l’équipe se sent plus que prête à passer au prochain tour de la ligue de Sault-Ste-Marie.

«Nous avons une équipe plus expérimentée. On a gardé les six joueuses de la première ligne l’année passée et nous n’avons ajouté que d’autres bonnes athlètes. Dix joueuses se sont présentées aux camps d’entrainement et les athlètes à surveiller cette saison seront surtout Maisie Robère-McGugan (une passeuse), Cassandra Breckenridge et Sophie Ramsay (deux joueuses du milieu). Au niveau des attentes, nous aimerons bien représenter l’école lors des séries éliminatoires et gagner encore le championnat B de la NOSSA», indique l’entraineur-chef de l’équipe séniore, Louis Charbonneau.

Ouragans de l’Orée des Bois
Équipe, NSSSAA

Les Ouragans de l’Orée des Bois sont l’une des plus jeunes formations de la NSSSAA. Fondés en 2007, les Ouragans disputent seulement leur 12e saison au sein de cette ligue du Nord-Ouest ontarien. Les entraineurs ont néanmoins réussi à développer un programme de volleyball compétitif année après année, malgré un moins grand bassin de joueuses. Les élèves de l’Orée des Bois font preuve de résilience et de débrouillardise, car chacune des 10 filles de l’école s’est inscrite à l’équipe cette saison.

«Nous avons un but commun à l’école cette année, la persévérance. On s’attend à pouvoir persévérer et développer nos habiletés sportives tout au long de la saison afin de pouvoir compétitionner parmi la ligue au meilleur de nos capacités», affirme l’entraineuse de l’Orée des Bois, Chantal Cousineau.

«Cette année, nous avons 21 élèves de la 9e à la 12e année et, chaque année, nous réussissons à participer à la ligue de la NSSSAA.  C’est avec le dévouement de nos élèves et nos entraineurs que nous pouvons nous permettre d’offrir un programme sportif malgré les petits nombres d’élèves qui nous arrivent chaque année en septembre. Ceci prend de l’engagement de la part de tout le monde à l’école, car on doit s’adapter à la vie très occupée de tout le monde impliqué dans notre communauté scolaire.»

«Parfois, les élèves arrivent en septembre et n’ont jamais vraiment pris part à des activités sportives. Avec l’encouragement du personnel, des entraineurs, des enseignants et d’autres élèves, on réussit toujours à développer un intérêt pour les sports qui permet à nos élèves d’acquérir tellement de belles leçons de vie et de qualité comme citoyens.»

Les Coyotes de l’École secondaire catholique Trillium de Chapleau sont l’autre formation francophone qui participe dans la ligue de volleyball de la NSSSAA.

NDA et SDSSAA

Les écoles de langue française du Grand Sudbury et du Nipissing sont représentées en très grands nombres dans la ligue de leur région respective. Les Barons de l’École secondaire catholique Algonquin de North Bay, les Loups de l’École secondaire catholique Élisabeth-Bruyère de Mattawa et les Patriotes de l’École secondaire catholique Franco-Cité de Sturgeon Falls ont une équipe juniore et séniore de volleyball, alors que l’École secondaire publique Nipissing Ouest a un club seulement dans le circuit sénior.

Du côté de la ville du nickel, les Requins de l’École secondaire catholique Champlain de Chelmsford, les Aigles de l’École secondaire catholique l’Horizon de Val Caron, les Panthères de l’École secondaire Macdonald-Cartier, les Alouettes du Collège Notre-Dame et les Griffons de l’École secondaire du Sacré-Cœur de Sudbury ont tous des clubs inscrits au niveau junior et sénior de la SDSSAA. Les Sabres de l’École secondaire Hanmer et les Muskies de l’École secondaire de la Rivière des Français ont pour leur part une équipe participante dans le circuit sénior.

Sudbury

Éric Dumais, un athlète-étudiant francophone de l’Université Laurentienne, dispute sa deuxième saison avec l’équipe de crosse des Voyageurs. Le joueur de milieu de terrain fait partie d’une équipe qui espère bâtir à long terme un programme compétitif au sein de l’Association de crosse des universités canadiennes (CUFLA) tout en favorisant le développement de ce sport dans sa ville