Un retour en force du baseball des Voyageurs

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur
Les Voyageurs de Sudbury ont reçu le feu vert des autorités de la santé publique pour disputer des matchs de baseball cet été. Les équipes de la Première ligue de baseball de l’Ontario (PBLO) pourront affronter leurs adversaires sans période de quarantaine.

Les Voyageurs font partie des nouvelles formations qui se sont jointes à ce circuit de baseball de niveau AAAA. Le club a cependant dû patienter pendant un an avant d’avoir la permission d’embarquer sur le terrain et de prendre part à sa première partie dans la PBLO.

Malgré certains ajustements en raison de la pandémie — des mesures de dépistage et une capacité restreinte du nombre de spectateurs dans les gradins  — la nouvelle est accueillie favorablement par les joueurs et le personnel des Voyageurs.

«Nous sommes excités — pareils comme la communauté francophone qui est heureuse que les Canadiens étaient dans la finale de la Coupe Stanley. C’est [beau] de voir beaucoup de sourires et des parents qui jasent et qui regardent leurs enfants pas en avant d’un ordinateur», se réjouit l’entraineur-chef de l’équipe de moins de 18 ans des Voyageurs, Jean-Gilles Larocque.

«Je pense qu’il y avait beaucoup de nerfs au début et de ne pas savoir comment réagir. Après une joute, j’étais pour donner la main à un des entraineurs de l’autre équipe et les deux, on se demandait si on se touche les mains ou non», témoigne le dirigeant de l’Académie de baseball de Sudbury.

«Il faut se laver les mains et différentes affaires à certains moments, mais une fois que la première joute a eu lieu, tu voyais que les nerfs étaient partis et que les joueurs étaient plus relaxes et contents dans l’environnement.»

Les Voyageurs ont en quelque sorte dû faire du rattrapage au cours des deux dernières semaines. La seule formation nord-ontarienne de la PBLO a dû s’habituer à jouer dans une nouvelle ligue contre les meilleures équipes de leur groupe d’âge dans la province.

«On a sauté de niveau. Pour tout le monde — les parents et les athlètes  —, on en parle constamment. On peut jouer à un niveau pas aussi élevé et avoir plus de succès. Mais si on veut que nos athlètes et que le programme [s’améliore], il faut de la croissance. Il faut voir les athlètes devenir meilleurs chaque jour, par la fin de l’été», illustre M. Larocque.

«Il a des joueurs dans notre ligue qui jouent pour les équipes provinciales, pour l’équipe du Canada junior. Alors c’est une bonne ligue et on joue contre de la bonne compétition. On dépense beaucoup de temps sur le développement fondamental. Je sais qu’il va y avoir beaucoup de progrès.»

L’équipe de moins de 18 ans des Voyageurs a remporté ses trois derniers matchs par des marques de 9-0, 5-0 et 10-9 contre les Yankees de l’Ontario pendant le weekend. Le club sera de passage à Oshawa la fin de semaine prochaine pour affronter les Legionaires.

Match entre les Voyageurs de Sudbury et les Badgers de London les 3 et 4 juillet

Résultats

Équipe de 15 ans et moins

Fiche : 7e (1-6-1)

Victoire de 6-5 c. London

Défaites de 6-0 et 13-10 c. Ottawa-Nepean, 4-1 c. London


16 ans et moins

Fiche : 4e (0-6)

Défaites de 5-4 et 11-6 c. Tecumseh


18 ans et moins

Fiche : 5e (4-2)