Une des équipes de l’École secondaire catholique Thériault

Les écoles secondaires francophones du Nord se démarquent en course de fond

Plusieurs premières places pour l’É.s.c. Thériault

De nombreux athlètes francophones se sont démarqués aux championnats de course de fond des Associations du sport scolaire du Nord de l’Ontario (NOSSA), du Nord-Ouest de l’Ontario (NWOSSAA) et de l’Association athlétique du Nord-Est de l’Ontario (AANEO) la semaine dernière. Des élèves d’une vingtaine d’écoles secondaires de langue française ont pris part à l’une de ces trois compétitions régionales afin de déterminer quels athlètes participeront au championnat provincial de la Fédération des associations du sport scolaire de l’Ontario (FASSO).

Plusieurs coureurs de l’École secondaire catholique Thériault de Timmins ont été en mesure d’atteindre le podium de l’AANEO. Vincent Chenier, Justin Kim, Morgan Rickard et Macy Turcotte ont chacun enregistré le meilleur chrono de leur épreuve respective sur les pistes du lac Hersey au nord de Timmins.

Pour leur part, Maxime Belair de l’École secondaire catholique de Hearst et Marshall Bourgeois de l’École secondaire catholique et publique l’Alliance d’Iroquois Falls se sont contentés de médailles d’argent et de bronze.

À Sault-Ste-Marie, Michelle Pilon de l’École secondaire catholique Franco-Cité de Sturgeon Falls et Gabriel Cadieux de l’École secondaire catholique Algonquin de North Bay ont remporté une médaille d’or. André Larocque, un coureur du Collège Notre-Dame de Sudbury, s’est classé au deuxième rang du championnat de la NOSSA.

Enfin, du côté de Thunder Bay, Delaney Schumacher, une athlète de l’École secondaire catholique Saint-Joseph de Wawa, a terminé sa course de la NWOSSAA en septième place.

AANEO
É.s.c.p. l’Alliance
Cadet
3e – Marshall Bourgeois, 16:27
17e – Ayden Provot, 21:41

Sénior
20e - Scott Purdy, 27:42

É.s.c. Cité des Jeunes
Cadet
6e – Myriam Lepage, 18:54
9e – Kariane Bourgeois, 21:44
10e – Méanne Sylvain, 26:40

Sénior
16e – Sophie Lepage, 38:32
19e – Mylène Lacroix, 42:49
20e – Isabelle Mongenais, 43:02

É.s.c. Hearst
Cadets
2e – Maxime Belair, 16:22

Sénior
11e – Julia Pederiva, 33:06
12e – Frederick Grondin, 34:47
13e – Ariane Comeau, 34:54
14e – Eliane Fortier, 35:43
15e – Kyana Poliquin, 35:45

É.s.p. Renaissance
Cadet
7e – Carlen Bertrand, 19:05

Junior
8e – Curran Richard, 24:38

É.s.c. Thériault
Cadet
1er – Justin Kim, 15:26
1re – Morgan Rickard, 16:58
2e – Taryn Gauthier, 17:14
3e – Mari Durepos-Letourneau, 18:04
4e – Lea McLean, 18:17
5e – Hunter Brazeau, 17:49
5e – Carly Lachance, 18:29
6ee – Patrice Lafontaine, 18:03
11e – Jacob Beaulac, 20:07
13e – Nolan Blanchette, 20:08

Junior
2e – Noah Boissonneault, 20:24
4e – Marguerite Bourdages-Cote, 24:11
6e – Alexa Rice-Robertson, 25:37
7e – Morghan Byrnes, 26:02
8e – Emilia Oliver, 27:30
9e – Sophie Harterre, 27:34

Sénior
1er – Vincent Chenier, 20:11
1re – Macy Turcotte, 24:06
2e – Jordyn Bartolomucci, 24:42
2e – Alex Lapointe, 21:42
3e - Alexa Caron, 27:03
4e – Carson Brunet, 21:52
4e – Alexi Dupuis, 27:38
5e – Mathieu Delli Quadri, 22:02
5e – Daniella Rochon, 27:49
6e – Justin Gagnon, 22:06
7e – Samuel Harterre, 22:40
8e – Desmond Brazeau, 24:04
8e – Jessica Kim, 30:34
11e – Luc Guenette, 24:40
17e – Amélie Mainville, 38:39
18e – Miah-Yuan Corbeil, 41:30
23e – Benoit Morneau, 33:49

NOSSA
É.s.c. Algonquin

Cadet
13e – Emilie Mirfield, 18:30
14e – Kloé Humphreys, 18:31

Junior
1er – Gabriel Cadieux, 18:13
24e – Jacob Léveillé, 20:59
32e – Kerri Poon, 26:18

Sénior
13e – Laurel Herman, 27:12

É.s.c. Champlain
Sénior
14e – Kylee Fowler, 27:15

É.s.c. Franco-Cité
Cadet
1re – Michelle Pilon, 15:47
5e – Mia Pilon, 16:32
24e – Kalan Giroux, 16:19

Junior
53e – Calyx Séguin, 24:09

É.s.c. Franco-Ouest
Cadet
47e – Kaeden Levesque, 18:23

Junior
51e – Tyler Huard, 23:59

É.s.p. Hanmer
Cadet
14e – Noah Lachance, 15:30

Junior
51e – Sarah Poulin, 32:11

É.s.c. Jeunesse-Nord
Junior
24e – Sophie Azzi, 24:49
58e – Erin Radon, 35:05

Sénior
57e – Grace Radon, 38:03

É.s. Macdonald-Cartier
Cadet
44e – Samuel Brown, 18:05

Junior
44e – Trey Dupuis, 23:26
50e – Aicha Barry, 32:07
58e – Alex McFadden, 24:33
66e – Aiden Constantin, 33:47
67e – Zak Baril, 33:52
68e – Andrew Mallette, 34:01

É.s.p. Nipissing Ouest
Cadet
46e – Emma Hevey, 25:39

Junior
27e – Simon Gray, 21:12
36e – Casey-Êve Lavigne, 27:17
55e – Nicholas Simard, 24:20

Collège Notre-Dame
Cadet
1er – Alex Pharand, 13:49
16e – Henri Lefebvre, 15:44
16e – Calie Portelance, 18:38
19e – William Michaud, 15:45

Junior
12e – Braedon Morin, 19:33
33e – Simon Giroux, 21:33
35e – Maija Voltanen, 26:54
37e – Aiden Soltys, 22:46
44e – Myla Weiman, 28:32
45e – Chloé Rodrigue, 29:17

Sénior
2e – André Larocque, 19:48
6e – Philippe de la Riva, 21:00
58e – Stefanie Portelance, 38:58

É.s.p. Odyssée
Cadet
23e – Turner Scarrow, 16:19

É.s.c. Sacré-Cœur
Cadet
7e – Mia Toner, 16:43

Junior
28e – Kobie Duff, 21:24
30e – Auston Smith, 21:26
42e – Kelton Bryson, 23:14

Sénior
6e – Danica Levesque, 26:08

NWOSSAA
É.s. Château-Jeunesse
Cadet
20e – Connor Arsenault, 18:02

Junior
19e – Miguel Rioux, 24:21

Sénior
57e – Nicolas Clinchamps-Desgroseilliers, 37:31

É.s. l’Orée des Bois
Juniore
20e – Matthew Castonguay, 24:28
26e – Lydia Godon, 32:46

É.s.c. Saint-Joseph
Cadet
7e – Delaney Schumacher, 18:33

Sénior
38e – Hessel Oosterhof, 29:45

North Bay

Les séries éliminatoires de l’équipe féminine de soccer des Lakers de l’Université Nipissing ne se sont pas terminées comme les joueuses l’auraient espéré. Pour les deux équipières franco-ontariennes, il faut en tirer des leçons et revenir plus fortes l’an prochain.

Le 23 octobre, au complexe sportif de l’université, les Lakers ont été défaites 1-0 en tirs de barrage contre les Rams de l’Université Ryerson de Toronto. Les Lakers ont dépassé leur seuil de sept victoires de la campagne précédente et l’équipe a amélioré d’un cran son classement dans la division Est de ce circuit des Sports universitaires de l’Ontario (SUO). De plus, pour une deuxième année consécutive, les Lakers ont présenté un match de la première ronde des séries à domicile.

North Bay

Le Battalion de North Bay a perdu 9 de ses 12 premiers matchs de l’année.

La septième saison du Battalion de North Bay sera consacrée principalement au développement de sa relève. La plupart des analystes n’envisagent pas que cette formation soit dans la course pour un championnat ou un titre de division.

Grand Sudbury

Les finales de baseball de l'Association du sport scolaire du District de Sudbury (SDSSAA) auront lieu cette semaine. À quoi s'attendait l'une des deux équipes francophones cette année?

Les Aigles de l’École secondaire catholique l’Horizon et les Alouettes du Collège Notre-Dame seront encore une fois les deux seuls représentants francophones du circuit masculin de baseball de l’Association du sport scolaire du District de Sudbury (SDSSAA). Contrairement au circuit du Nipissing (NDA) qui présente ses matchs au printemps, les équipes sudburoises disputent leur saison à l’automne.

Sudbury

Éric Dumais, un athlète-étudiant francophone de l’Université Laurentienne, dispute sa deuxième saison avec l’équipe de crosse des Voyageurs. Le joueur de milieu de terrain fait partie d’une équipe qui espère bâtir à long terme un programme compétitif au sein de l’Association de crosse des universités canadiennes (CUFLA) tout en favorisant le développement de ce sport dans sa ville

Éric est un ancien élève du Collège Notre-Dame qui en est à sa troisième année d’études dans le programme de kinésiologie à la Laurentienne. Il est le seul joueur franco-ontarien qui a retrouvé sa place dans l’alignement des Voyageurs cette saison. Il est devenu le spécialiste en défense.

«Nous avons une équipe assez jeune [cette saison]. La ligue est très compétitive, donc on a encore du développement à faire. Par contre, on aimerait vraiment gagner quelques matchs contre des écoles comme Wilfrid Laurier, McMaster ou d’autres écoles avec des programmes jeunes comme le nôtre. [Le but, c]’est vraiment d’agrandir le programme de crosse et les équipes fortes comme Brock ou Western, qui sont assez cimentées dans la ligue, nous aident à le développer», reconnait M. Dumais.

Malgré quelques récentes défaites contre des formations un peu plus chevronnées, Éric et ses coéquipiers réussissent néanmoins à gagner de l’expérience précieuse sur le terrain.


Iroquois Falls

Le regroupement Boost Our Igloo d’Iroquois Falls tente de mobiliser les amateurs de sports afin d’appuyer ses démarches pour regagner une équipe de hockey junior A.

L’organisme sans but lucratif, qui travaille depuis un peu plus d’une année à semer le terrain pour le retour éventuel d’un club, a franchi plusieurs étapes importantes afin de démontrer à des investisseurs le potentiel de cette ville nord-ontarienne.

En un peu moins de six mois, les bénévoles de Boost Our Igloo ont vendu 200 abonnements, une composante essentielle pour faire valoir l’intérêt et la capacité d’Iroquois Falls à accueillir de nouveau une formation de ce niveau. De plus, le conseil municipal a récemment appuyé l’initiative avec une résolution.

Toutefois, pour éviter les erreurs du passé — dont le déménagement des Eskis d’Iroquois Falls vers Hearst en 2017 —, le groupe Boost Our Igloo prévoit prendre tout le temps nécessaire pour assurer que l’intérêt de la communauté et des amateurs soit respecté dans le processus.

«Les membres du club Boost Our Igloo ne voilent pas leur préférence pour une équipe junior de la Ligue de hockey junior A du Nord de l’Ontario (NOJHL). Nous reconnaissons le calibre de hockey de cette ligue, le leadeurship exceptionnel, la résilience des équipes membres, de leurs propriétaires et des gestionnaires. Pour nous, c’est le circuit de hockey d’excellence de notre région. Le fait qu’il y a aussi trois équipes dans un rayon de 30 à 90 minutes garantit une rivalité tout en réduisant les couts de transport pour tous impliqués», précise le porte-parole du regroupement Boost Our Igloo, Richard Charlebois.

«Par contre, notre objectif principal est de trouver un locataire qui prendrait une résidence à l’aréna Jus Jordan. Même si nous préférons une équipe de la NOJHL, ce n’est pas un requis exclusif, car l’organisme se présente comme facilitateur et non comme propriétaire d’un club. Nous avons été en communication directe et indirecte avec trois différents représentants ayant démontré un intérêt à prendre résidence à Iroquois Falls. Par contre, nous ne voulons pas accueillir une équipe à tout prix. Nous sommes déjà passés par là et nous allons faire preuve de patience cette fois-ci.»

Pour assurer la pérennité d’une équipe de hockey junior, le groupe estime qu’il faudra un minimum de 200 à 300 abonnements et un chiffre d’affaires de 70 000 $ à 90 000 $ de la communauté d’affaires. Pourtant, pendant près de deux décennies, les amateurs de cette ville ont démontré leur soutien envers les équipes qui ont déjà séjourné à l’aréna Jus Jordan. Entre 1999 et 2011, les Eskimos de l’Abitibi étaient la seule formation de la NOJHL située au nord du corridor de la route 17. Le club a aussi été un meneur en nombre de spectateurs et a remporté son seul titre en 2009-2010.