Camp de volleyball des Élites de Villa française des Jeunes
Camp de volleyball des Élites de Villa française des Jeunes

L’attente est finie pour le sport scolaire

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

Les athlètes et les entraineurs d’une trentaine d’écoles secondaires de langue française se préparent à reprendre leurs activités parascolaires après la pause pandémique. Le nombre de sports qui seront présentés en 2021-2022 varie d’une région et d’un conseil scolaire à l’autre. Les équipes semblent prêtes à retrouver un sentiment de normalité après avoir été tenues à l’écart des gymnases, des patinoires et des terrains pendant plus ou moins 18 mois.

AAESS

L’Association athlétique des écoles secondaires de Sudbury (AAESS) — en étroite collaboration avec le Conseil scolaire catholique Nouvelon (CSCNO) et le Conseil scolaire publique du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO) — a été le premier circuit à dévoiler son calendrier de l’automne.

Les Requins de l’École secondaire catholique Champlain de Chelmsford, les Sabres de l’École secondaire Hanmer, les Aigles de l’École secondaire catholique l’Horizon de Val Caron, les Muskies de l’École secondaire de la Rivière des Français, les Panthères de l’École secondaire Macdonald-Cartier, les Alouettes du Collège de Notre-Dame et les Griffons de l’École secondaire du Sacré-Cœur de Sudbury seront parmi les clubs qui évolueront dans les circuits de baseball, de basketball féminin, de football drapeau, de golf ou de volleyball masculin.

Les premiers matchs ont eu lieu à compter du lundi 20 septembre. 

Quant aux tournois de course de fond et de quilles, on ignore pour le moment les dates et les emplacements où se tiendront ces compétitions.

Les spectateurs ne pourront cependant pas assister aux évènements de l’AAESS — à l’exception des matchs de football et de football drapeau au complexe sportif James Jerome. Les dirigeants de la ligue ont préféré suivre les conseils de Santé publique Sudbury et districts afin de minimiser le risque de contagion.

Deux entraineurs des Griffons de l'École secondaire Sacré-Cœur

Sault-Ste-Marie

Les Voyageurs de l’École secondaire Notre-Dame-du-Sault sont la plus petite école représentée au sein de l’Association du sport scolaire de Sault-Ste-Marie. Les athlètes sont pourtant nombreux à vouloir porter le chandail bleu, jaune et blanc des Voyageurs cette saison.

L’école compte former son plus grand nombre d’équipes depuis près d’une décennie. Les Voyageurs vont participer aux compétitions de badminton, de course de fond et de volleyball.

De plus, certains athlètes pourraient représenter Notre-Dame-du-Sault en évoluant avec une autre formation sportive ailleurs dans la communauté. «On va avoir une équipe de course de fond cette année pour la première fois en huit ans. On a bien de l’intérêt»,  affirme l’entraineur et enseignant de Notre-Dame-du-Sault, Louis Charbonneau.

«On a également un garçon — Cole Clément — qui pourrait jouer au football pour l’école Superior Heights, puisqu’on est une école si petite. Si on ne peut pas avoir une équipe à nous propre, nos élèves ont la permission d’aller s’essayer avec des équipes de l’école la plus proche.»

Les Voyageurs ne pourront toutefois pas accueillir de spectateurs cette année. Les joueurs et les entraineurs devront porter le masque en tout temps — sauf lorsqu’ils seront sur la surface de jeu.

Camp de basketball des Apollos de Ste-Marie

AANEO

Les équipes de l’Association athlétique du Nord-Est de l’Ontario (AANEO) pourraient bientôt recevoir le feu vert pour amorcer leur saison régulière.

Au cours des deux dernières semaines, le Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) et le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières (CSCDGR) ont eu des pourparlers avec leurs collègues anglophones et autochtones afin de déterminer la meilleure façon de présenter des activités sportives dans l’ensemble du territoire.

La tenue d’une saison d’une plus courte durée — avec moins de matchs et de voyages à l’extérieur — serait parmi les possibilités. Les amateurs devront également attendre la levée des restrictions sanitaires avant de pouvoir assister aux parties de leur club préféré.

Les Apollos de l’École secondaire catholique Ste-Marie de New Liskeard et les Flammes de l’École secondaire catholique Thériault de Timmins sont parmi les équipes qui tiennent des sessions d’entrainement en course de fond et en volleyball.

On retrouve sept autres formations francophones au sein de l’AANEO — soit les Ours de l’École secondaire l’Alliance d’Iroquois Falls, les Cosmos de l’École secondaire catholique Cité des Jeunes et l’École secondaire publique Écho du Nord de Kapuskasing, les Dragons de l’École secondaire catholique l’Envolée du Nord de Kirkland Lake, Les Lynx de l’École catholique Georges-Vanier de Smooth Rock Falls, les Nordiks de l’École secondaire catholique de Hearst, les Jags de l’École catholique Nouveau Regard-Pavillon Jeunesse-Nord de Cochrane et les Jaguars de l’École secondaire publique Renaissance de Timmins.

Le camp de volleyball des Patriotes de Franco-Cité

NDA

Les quatre conseils scolaires de la région du Nipissing — dont le CSPNE et le Conseil scolaire catholique Franco-Nord (CSCFN) — ont élaboré des protocoles avec le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound afin de permettre la tenue d’activités sportives cette année.

Les Barons de l’École secondaire catholique Algonquin et le Phénix de l’École secondaire publique Odyssée de North Bay, les Loups de l’École secondaire catholique Élisabeth-Bruyère de Mattawa, les Patriotes de l’École secondaire catholique Franco-Cité et les Aigles de l’École secondaire publique Nipissing Ouest de Sturgeon Falls ont amorcé leurs camps d’entrainement pour certains sports, dont le basketball, le golf et le volleyball.

Le dévoilement du calendrier automnal de l’Association du sport scolaire du district de Nipissing (NDA) devrait se faire prochainement.

NSSSA et NSSSAA

Le Voyageur n’a pas pu recueillir de renseignements sur les activités planifiées par les associations de la rive nord du lac Huron (NSSSA) et de la rive nord du lac Supérieur (NSSSAA). 

On retrouve néanmoins huit formations francophones dans ces deux régions : les Huskies de l’École secondaire Château-Jeunesse de Longlac, les Lynx de l’École secondaire catholique Franco-Ouest d’Espanola, les Aigles de l’École secondaire catholique Jeunesse-Nord de Blind River, les Falcons de Marathon (une équipe partiellement composée de joueurs de l’École secondaire Cité-Supérieure), les Ouragans de l’École secondaire l’Orée des Bois de Dubreuilville, les Chevaliers de l’École St-Joseph de Wawa, les Coyotes de l’École secondaire catholique Trillium de Chapleau et les Élites de l’École secondaire Villa française des Jeunes d’Elliot Lake.