Les Flyers de Kapuskasing ont tenu leur dernier camp d’entraînement en août 2019 au Palais des sports de Kapuskasing.
Les Flyers de Kapuskasing ont tenu leur dernier camp d’entraînement en août 2019 au Palais des sports de Kapuskasing.

La très attendue reprise du hockey dans le Nord ontarien

Chris St-Pierre
Chris St-Pierre
Initiative de journalisme local - APF
Sur la glace, le hockey traditionnel sera mis de côté pour favoriser un format plus sécuritaire.

Le hockey compétitif peut reprendre dans le Nord de l’Ontario grâce aux feux verts accordés par la Fédération de hockey de l’Ontario (OHF), la Ligue de hockey U18 AAA du Grand Nord (GNML) et la Ligue de hockey Junior A du Nord de l’Ontario (NOJHL). Voici ce qui a mené au retour de ce sport chez les 15 ans et plus dans le Nord de la province.

Les formations Junior A ont disputé leurs premiers matchs préparatoires durant le premier weekend de novembre tandis que les équipes de niveau U18 AAA pourront entamer leurs activités dès le lundi 16 novembre. L’OHF a scruté à la loupe et approuvé avec grande prudence son plan de retour au jeu.

Bien qu’elles aient tout essayé durant l’été, la GNML et l’Association de hockey du Nord de l’Ontario (NOHA) ont dû attendre jusqu’à l’Halloween pour obtenir le verdict de l’OHF. Tout pointait vers une reprise le 1er novembre, qui ne s’est jamais concrétisée pour plusieurs raisons, dont la flambée de nouveaux cas de COVID-19 en Ontario au début de l’automne.

Dans le mois qui a suivi, plusieurs discussions ont eu lieu sur la possibilité d’un retour sécuritaire dans les cinq régions qui forment la GNML : Algoma, Sudbury & District, North Bay-Parry-Sound, Timiskaming & Porcupine. Ultimement, l’OHF a approuvé les démarches proposées par la NOHA et la GNML.

Un format plus sécuritaire

«Il sera obligatoire de limiter le nombre de participants [par match] à 50 en vertu des règles provinciales», affirme le directeur de la NOHA, Jason Marchand.

«Grâce aux pourparlers, on a déterminé qu’il serait bénéfique pour les équipes d’avoir un plus grand alignement pour offrir aux joueurs plus d’occasions de se développer et plus de compétition. […] Les équipes ainsi que leurs associations locales travailleront ensemble pour organiser des parties dès le 1er décembre, et ce, jusqu’à la fin de l’année», félicite le directeur.

Les équipes seront limitées à un seul adversaire lors de cette première étape, qui n’est pas qualifiée de «saison» pour l’instant. Au niveau U18, Timmins sera en cohorte avec Kapuskasing, North Bay avec New Liskeard et Sault-Ste-Marie avec Sudbury. Chez les U16, North Bay se trouvera seul avec Sudbury.

Sur la glace, le hockey traditionnel sera mis de côté pour favoriser un format plus sécuritaire. Les nouvelles règles limiteront notamment le nombre de joueurs par équipe qui pourront participer à un match ainsi que les contacts physiques. La liste complète de nouveaux règlements sera dévoilée sous peu.

Ce qui suivra demeure incertain puisque la GNML et la NOHA attendront au retour du temps des Fêtes pour réévaluer leur plan.

Les Flyers de Kapuskasing prêts à revenir

Les Flyers de Kapuskasing ont extrêmement hâte de sauter sur la patinoire, plus de six mois après leur dernier match joué durant le tournoi de fin d’année de la GNML en mars. L’arrivée de la COVID-19 au Canada a subitement mis fin à l’évènement qu’accueillait la formation.

Marc Clavelle, membre du conseil d’administration des Flyers et directeur des loisirs de la Ville de Kapuskasing, souhaite que l’équipe reprenne ces activités-là où elles se sont arrêtées. Il faudra d’abord offrir à l’équipe d’entraineurs de revenir.

Chris St-Pierre : Marc Clavelle est membre du conseil d’administration des Flyers de Kapuskasing depuis plusieurs années et directeur des loisirs de la Ville de Kapuskasing.

Marc Clavelle estime que ces derniers ont fait «du bon travail» lors de la dernière campagne des Flyers, qui ont fini deuxièmes au classement général. Avec la sélection des joueurs à compléter, il s’attend à un mois de novembre chargé.

«Dans les deux prochaines semaines, on tiendra notre camp d’entrainement, explique M. Clavelle. La première semaine sera pour les joueurs de notre district. La deuxième semaine sera possiblement pour les joueurs de l’extérieur de notre région qui n’ont pas convaincu leur équipe locale.»

Il reste à savoir ce que la NOHA et la GNML accepteront en ce sens puisque les transferts peuvent être compliqués.

Les rangs Junior suivent de près

Comme un effet boule de neige, la NOJHL a reçu de bonnes nouvelles de l’OHF au sujet de la deuxième phase de son plan de retour au jeu à peine cinq jours après la confirmation du retour de la GNML.

La NOJHL a depuis dévoilé une partie de son calendrier préparatoire et quelques matchs ont déjà été joués à Hearst, Cochrane, Espanola, Sault-Ste-Marie, Blind River et Rivière-des-Français. Plus d’informations doivent être partagées par la ligue dans les semaines à venir concernant la saison régulière et le nombre d’équipes qui y participeront.

Le commissaire de la NOJHL, Robert Mazzuca, a déclaré que «la santé et la sécurité des gens associés à la ligue sont importantes et demeurent sa priorité».

Il dit avoir confiance que le plan d’action de la NOJHL offrira l’appui nécessaire aux équipes durant la mise en place d’une stratégie de retour au jeu sécuritaire.

Tout comme la GNML, la NOJHL imposera de nombreuses règles pour limiter et décourager le contact physique sur la glace.

Le Palais des sports est le domicile des Flyers de Kapuskasing et l’endroit où la GNML a tenu son dernier match avant la pandémie de COVID-19.