Kyle Perreault grimpe d’un échelon

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

Un élève de la 10e année de l’École secondaire catholique Horizon, Kyle Perreault, a été choisi pour participer à un camp d’entrainement de volleyball de l’Équipe Ontario. L’athlète de position arrière gauche de l’équipe compétitive du Grand Sudbury Northern Chill fait partie des cinq membres du club sélectionnés pour participer au camp d’entrainement.

Il a appris la nouvelle par courriel peu de temps après avoir commencé à croire qu’il n’en ferait pas partie, puisqu’il n’avait pas encore reçu de réponse. «J’étais pas mal excité. Ça faisait un bout de temps qu’on attendait pour les résultats», dit-il.

L’objectif d’Équipe Ontario est de créer une bulle d’athlètes pour développer et intégrer les systèmes de jeu afin de préparer les athlètes pour le prochain niveau de jeu.

Bien qu’il joue au ballon-volant depuis qu’il est en 5e année, il travaille sérieusement depuis environ deux ans pour faire sa place sur l’équipe ontarienne. «Je suis fier du travail que j’ai accompli», déclare-t-il.

Le jeune athlète pratique des sports depuis un jeune âge. Il a joué au hockey au niveau triple A pour les Nickel City Sons pendant quelques années et au volleyball de compétition en même temps depuis l’année passée. «C’était pas mal difficile» de faire les deux en même temps, souligne-t-il.

Il espère poursuivre en volleyball au niveau postsecondaire et peut-être même plus loin. «C’est un de mes rêves, de jouer au niveau universitaire. J’aimerais bien l’accomplir.»