Les membres de l’Association nigériane du Grand Sudbury remettent une plaque à la Société St-Vincent de Paul.
Les membres de l’Association nigériane du Grand Sudbury remettent une plaque à la Société St-Vincent de Paul.

Les Nigériens de Sudbury disent merci

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur

L’Association nigériane du Grand Sudbury a remercié quatre organisations locales le 2 octobre à la Place Tom Davies pour leur soutien au cours des dernières années. 

«Pour qu’un nouvel arrivant vienne dans une nouvelle région, vous avez besoin du soutien de nombreuses organisations individuelles et du gouvernement. Nous avons eu un bon soutien parmi certaines des organisations que nous avons trouvées dans le Grand Sudbury», dit le président de l’organisation communautaire, Adejare Muniru Oduwole.

Les quatre organisations reconnues sont la Société St-Vincent de Paul de Sudbury, l’Armée du Salut, Partir d'un bon pas pour un avenir meilleur et le YMCA de Sudbury. «Nous pouvons sentir l’esprit de famille dans le Grand Sudbury et nous l’apprécions», dit le président. 

Un des grands services offerts par la Société St-Vincent de Paul est l’aide à meubler le nouvel appartement des immigrants. «Ils nous appellent et on les meuble au complet, parce qu’habituellement, ils n’ont rien. Après ça, on les dirige vers d’autres ressources en ville pour de la nourriture et tout ça», explique une bénévole de la Société St-Vincent de Paul depuis une dizaine d’années, sœur Marie Turcotte. 

«Ça fait partie de notre mission, c’est de rendre des biens pour ceux dans le besoin», dit le président de la Société St-Vincent de Paul, Marc Forget.

Le président de l’Association nigériane affirme que les quatre organismes ont tous joué un grand rôle dans l’accueil et l’établissement des nouveaux arrivants nigériens. L’association compte aujourd’hui plus de 250 membres. 

Les membres de l’Association nigériane du Grand Sudbury remettent une plaque au YMCA

Le YMCA est aussi important pour eux, pour l’aide avec les outils technologiques, notamment pour accéder au courrier électronique, à internet et pour imprimer de nombreux documents. «Ils vous aident également à créer un CV et à trouver un emploi, tout gratuitement», décrit M. Oduwole.

Les membres de l’Association nigériane du Grand Sudbury remettent une plaque à Partir d'un bon pas pour un avenir meilleur.

Better Beginnings Better Futures leur offre des opportunités de bénévolat et aide également avec les besoins ménagers.

Tradition familiale

L’Armée du Salut tient une place particulière dans le cœur du président Adejare Muniru Oduwole. Elle aide les membres financièrement. De plus, l’Armée du Salut les habille et donne toutes sortes d’appareils électroménagers, comme des microondes, des laveuses, des sécheuses, des lave-vaisselles, des réfrigérateurs, des matelas et la literie.

La famille du président des salons funéraires Lougheed, Gerry Lougheed, appuie l’Armée du Salut depuis longtemps. Il était le présentateur officiel de la cérémonie. «L’Association nigériane est passionnée. Et avec leur passion, ils ont un excellent plaidoyer pour leurs membres et leur communauté. L’Association nigérienne a de grandes têtes pensantes. Ils s’assurent que leurs gens ont leurs visas, s’assurent qu’ils ont les bons papiers pour devenir Canadiens […] et un logement qui sera permanent.»

Pour lui, soutenir l’Association nigériane était une évidence. «Les membres travaillent fort. Ils fournissent des soins dans notre communauté en ce qui concerne les maisons de soins infirmiers, les hôpitaux en ce qui concerne les écoles et l’éducation», explique-t-il.