«Testez, testez, testez, n’arrêtez pas de tester», implore Doug Ford

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit
Progression des cas de COVID-19 en Ontario

L’Ontario signale mercredi 550 nouveaux cas de COVID-19, la plus forte augmentation en une seule journée depuis le début de la crise.

Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford a exprimé son mécontentement, mercredi, face au nombre insuffisant de tests de dépistage de la COVID-19 effectués en province.

«C’est inacceptable», «Ma patience s’effrite», «Ça me fait mal», «Il n’y a plus d’excuses» : voilà quelques phrases utilisées par le premier ministre Doug Ford pour exprimer son exaspération face aux quelque 3000 tests effectués par jour en Ontario actuellement.

Au cours des 24 dernières heures, 3200 tests ont été effectués en province.

«Les jours où l’on n’effectuait qu’environ 3000 tests par jour sont terminés. À partir de demain (jeudi), nous devons réaliser 13 000 tests par jour», s’est-il insurgé durant sa conférence de presse quotidienne à Queen’s Park.

M. Ford demande maintenant que tous les professionnels de la santé reçoivent un test de dépistage.

Questionnée à savoir pourquoi plusieurs personnes présentant des symptômes se sont vu refuser le dépistage, la ministre ontarienne de la Santé Christine Elliott a expliqué qu’il y avait un problème avec l’agent réactif, mais que la situation est maintenant réglée.

Le premier ministre Ford a soutenu qu’il avait été informé que la province avait suffisamment de réactifs et de kits de test en sa possession pour maintenir les 13 000 tests par jour, et qu’une commande de 900 000 tests rapides devrait bientôt être livrée en Ontario.

Il a aussi assuré que le gouvernement fédéral aidera l’Ontario à augmenter sa capacité de dépistage de la COVID-19.

«Testez, testez, testez, n’arrêtez pas de tester», a-t-il insisté.

Accélérer les projets de construction

Le premier ministre Doug Ford a par ailleurs annoncé que les heures de construction seront prolongées, afin d’accélérer les projets de construction liés aux soins de santé.

Il a d’ailleurs lancé un appel à tous les inspecteurs à la retraite pour aider la province à assurer la sécurité des milieux de travail essentiels comme les épiceries et les chantiers de construction pendant la pandémie de COVID-19.

Pour la fin de semaine de Pâques, les magasins essentiels qui sont toujours en fonction seront fermés vendredi et dimanche. Il sera toujours possible de faire ses achats jeudi, samedi et lundi.

Progression des cas de COVID-19 en Ontario

L’Ontario a maintenant dépassé le cap des 5000 cas, avec 550 nouveaux cas depuis mardi. En tout, ce sont donc 5276 personnes qui sont infectées par la COVID-19, représentant une augmentation de 11,6% par rapport à mardi.

Le nombre de décès liés à la COVID-19 est grimpé à 174, soit 3,3 % des cas en province.

On dénombre aussi 605 hospitalisations en province, ce qui représente neuf patients de moins que mardi. Parmi ceux-ci, 246 patients qui sont aux soins intensifs, dont 195 sont sous ventilation.

Parmi les cas diagnostiqués, 52 % sont dans la région du Grand Toronto.

Selon la mise à jour des autorités de la santé publique tenue mercredi après-midi, 58 éclosions ont été déclarées dans des résidences de soins de longue durée, menant à la mort de 78 personnes.

On dénombre aussi 580 travailleurs de la santé de l’Ontario qui sont atteints de la COVID-19.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, a fait savoir que 12 cas ont été déclarés dans des communautés de Premières Nations de la province.

Plus de 2074 personnes sont maintenant considérées comme guéries du virus.