Ottawa s’apprête à envoyer un mot de passe unique à chacun des 15 millions de foyers.
Ottawa s’apprête à envoyer un mot de passe unique à chacun des 15 millions de foyers.

Statistique Canada modernise le recensement

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
De nouvelles questions sur la langue doivent permettre au gouvernement fédéral d’obtenir un portrait plus précis de l’éducation en milieu minoritaire.

Exit le mot «autochtone». Statistique Canada proposera les choix «Premières Nations, Inuits ou Métis» dans le nouveau formulaire du recensement de 2021, qui débutera en mai prochain.

Selon l’organisme fédéral, la «terminologie utilisée dans la question sur le groupe autochtone a été mise à jour pour favoriser une approche fondée sur les distinctions, tout en assurant la continuité pour les utilisateurs de données».

Ottawa redéfinit aussi en 2021 sa compilation de données sur le sexe des Canadiens. On demandera «le sexe à la naissance» et le «genre» auquel se rapporte aujourd’hui chacun des membres du foyer.

De nouvelles questions sur la langue doivent permettre au gouvernement fédéral d’obtenir un portrait plus précis de l’éducation en milieu minoritaire. 

«On inclut cette année une question visant à savoir combien de parents envoient leurs enfants dans une école en milieu linguistique minoritaire», précise la directrice de Statistique Canada pour la région de l’est, Martine Lamontagne. Cette question s’ajoute aux autres déjà existantes sur la langue parlée à la maison et au travail.

Des questions supplémentaires sur les anciens combattants doivent permettre de mieux guider les services qui leur sont offerts.

Statistique Canada ajoute aussi des choix de réponse sur les moyens de transport utilisés pour se rendre au travail. 

«On n’est plus limités à une seule réponse, précise Martine Lamontagne. Si on se rend en voiture à un stationnement incitatif pour embarquer dans l’autobus, on peut indiquer dans le questionnaire ce type de trajet hybride.»


« «On doit embaucher 32 000 personnes pour mener à bien le recensement.» »
Martine Lamontagne, directrice de Statistique Canada pour la région de l’est

De nouvelles questions sur le marché du travail apparaissent également en 2021. «On espère mieux comprendre le sous-emploi, souligne la directrice. On veut des réponses sur les raisons principales pour lesquelles une personne travaille à temps partiel. Est-ce par choix ou par obligation?»

Formulaires

Statistique Canada s’apprête à envoyer un mot de passe unique à chacun des 15 millions de foyers par la poste. 

Le mot de passe sera nécessaire pour répondre aux questions du formulaire en ligne. Soixante-dix pourcent des formulaires ont été remplis et envoyés en ligne lors du dernier recensement de 2016. Statistique Canada veut augmenter cette proportion cette année.

Un ménage sur cinq recevra un formulaire long et les autres recevront un formulaire court. «Pour un foyer de quatre personnes, on prévoit 50 minutes dans le cas du formulaire long et 15 minutes pour la version courte», précise la directrice régionale.

L’organisme fédéral acceptera encore cette année les demandes «au cas par cas» de citoyens qui désirent répondre au recensement sur papier ou par téléphone.

Cette vaste opération nationale s’appuie sur le travail de dizaines de milliers de personnes d’un océan à l’autre. «On doit embaucher 32 000 personnes pour mener à bien le recensement», complète Martine Lamontagne. Les postes offerts sont affichés sur le site recensement.gc.ca.

Les premiers résultats seront publiés en décembre 2021. Il s’agira des nouvelles données sur la population totale du Canada et de la répartition entre les sexes.

La population totale du Canada était de 38 048 738 au premier janvier 2021.