Paul Lefebvre
Paul Lefebvre

Paul Lefebvre ne sollicitera pas un troisième mandat

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur

Le député fédéral libéral Paul Lefebvre a annoncé ce midi qu’il ne sollicitera pas un troisième mandat comme député fédéral de Sudbury. La dernière année passée plus près de sa famille et ses enfants — au lieu de faire la navette entre Ottawa et Sudbury — a eu un impact sur sa décision.

«Je ne peux pas me voir continuer dans le style de vie de politicien à Ottawa pour un autre quatre ans, parce que je pense qu’on va gagner un autre mandat», confie le député au Voyageur. Il dit ne plus vouloir manquer les grands moments de la vie de ses enfants, dont le plus jeune à maintenant 13 ans. 

Paul Lefebvre est le député de Sudbury depuis les élections de l’automne 2015. 

Il continuera d’appuyer le Parti libéral à sa façon, entre autres en aider à faire élire le prochain candidat. «J’appuie à 100 % les politiques qu’on a mises en place.»

Il terminera son mandat et qui quittera avec le sentiment du devoir accompli. «Je voulais atteindre un investissement dans mon premier mandat d 100 millions $ pour ma région, on est rendu à plus de 500 millions $. Avant la pandémie, on avait le plus bas taux de chômage qu’on a jamais eu à Sudbury depuis qu’on collecte ces données», dit M. Lefebvre. Il ajoute ne pas avoir terminé de faire des annonces, d’autres investissements fédéraux viendront dans la région prochainement.

La famille redeviendra sa priorité lors de son retour à la maison. Pas question de recommencer à pratiquer le droit, mais il compte reprendre les rênes de ses entreprises. (NDLR : Paul Lefebvre est propriétaire de la radio Le Loup FM et du journal Le Voyageur.)

Il compte bien aussi continuer un projet commencé avec une de ses filles : escalader les plus hautes collines et montagnes du Canada. Et justement, celles qui leur restent sont celles qui représentent les plus grands défis, avec des escalades  demandant un investissement de temps de quelques semaines.