Les systèmes de ventilation promis dans les écoles de l’Ontario seront-ils prêts pour la rentrée?

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit
Réponse indirecte du gouvernement Ford.

Le gouvernement Ford dépense 50 millions $ pour améliorer les systèmes de ventilations, de la qualité de l’air, du chauffage et des climatiseurs dans les écoles de la province pour assurer la sécurité des élèves lors de la rentrée scolaire. Est-ce que le gouvernement ontarien peut garantir que ces travaux seront terminés avant la première journée d’école?

Le premier ministre Doug Ford n’a pas répondu directement à la question, lors de sa conférence de presse quotidienne, mercredi.

Il s’est contenté de répondre que son gouvernement avance «à pleine vapeur» sur ce dossier et que les écoles pourront échelonner leur rentrée scolaire pendant deux semaines avant l’ouverture officielle des établissements. «Nous avons écouté les conseils scolaires et les syndicats, et nous nous assurons de créer l’environnement le plus sécuritaire pour nos enseignants et nos élèves.»

Depuis que son gouvernement a dévoilé son plan pour le retour en classes, le 30 juillet, Doug Ford et son ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, ont assuré à plusieurs reprises que l’Ontario aura la rentrée la plus sécuritaire au Canada.

«Nous avons le plan le plus sécuritaire et le plus prudent au pays», a fait valoir M. Ford à nouveau mercredi en admettant qu’il existe un sentiment d’angoisse qui règne actuellement chez les enfants, parents, enseignants et le personnel scolaire.

Questionné par rapport à un conseil scolaire de Toronto qui obligera tous les élèves, même ceux de la maternelle, à porter un masque, le premier ministre a déclaré qu’il offrira son appui à tout conseil scolaire qui mettra en place ce genre de mesures.