Le salaire minimum passe à 15 $ de l’heure en Ontario

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit

Les employés au salaire minimum verront leur paie passer de 14,35 $ à 15 $ à compter du 1er janvier 2022. Le premier ministre ontarien Doug Ford en a fait l’annonce, mardi avant-midi. 

Les travailleurs qui servent de l’alcool, ceux qui reçoivent actuellement un salaire minimum de 12,55 $, seront aussi payés 15 $ par heure à partir du nouvel An. 

«Je ne peux pas penser à une meilleure façon pour notre gouvernement de travailler pour les travailleurs», a lancé Doug Ford, qui s’est déplacé devant les bureaux du syndicat Unifor à Milton pour faire cette annonce.

Trois ans plus tard

Le gouvernement Ford concrétise donc, trois ans plus tard, le plan du gouvernement libéral de Kathleen Wynne, qui en avait fait une promesse électorale. 

Pour accéder au pouvoir, le progressiste-conservateur Doug Ford avait fait campagne contre cette hausse du salaire minimum à 15 $ de l’heure.

Une fois élu, il avait décidé de mettre ce plan sur pause jusqu’en 2020, affirmant qu’il allait «tuer des emplois» et qu’il menaçait de mener de nombreuses entreprises à l’extérieur de la province.

Cette hausse du salaire minimum aura un impact sur plus de 750 000 personnes, qui verront une augmentation de 1350 $ par année dans leur compte de banque, selon la province.

Pour les travailleurs qui servent de l’alcool et qui verront leur salaire passer de 12,55 $ à 15 $ de l’heure, cette augmentation devrait représenter une augmentation de 5000 $ par année, a fait savoir le ministre des Finances, Peter Bethlenfalvy.

À ses dires, ces employés ont été inclus après que le gouvernement se soit rendu compte que la pandémie a eu un impact important sur les pourboires qu’ils reçoivent. 

Ce changement fera partie de la mise à jour économique du ministre Bethlenfalvy, qui doit être dévoilée jeudi.

Ce n’est plus suffisant

Le NPD ontarien, l’opposition officielle du gouvernement Ford à Queen’s Park, juge qu’une hausse du salaire minimum à 15 $ de l’heure n’est plus suffisante.

«En annulant le salaire minimum prévu de 15 $ il y a trois ans, Doug Ford a retiré à ce jour plus de 5300 $ des poches des travailleurs de l’Ontario. Le cout de tout a monté en flèche depuis lors, comme le logement, l’assurance automobile, la nourriture et l’essence, et 15 $ de l’heure ne suffisent plus», selon la cheffe néo-démocrate Andrea Horwath.

Son parti croit que la province a maintenant besoin d’un salaire minimum de 17 $ de l’heure. 

En conférence de presse, le président du syndicat UNIFOR Jerry Dias a souligné que 15 $ par heure n’est pas suffisant, mais qu’il s’agit d’un «bon début».

À Toronto, un salaire décent est de 22 $ de l’heure, a fait savoir Jerry Dias. 

Le libéral John Fraser, qui a remplacé de façon intérimaire Kathleen Wynne à la tête du parti à la suite de la victoire des progressistes-conservateurs, y est allé d’une analogie pour exprimer sa frustration : «C’est comme si Doug Ford avait parti un feu, qu’il était venu pour l’éteindre, et qu’il veut qu’on épingle une médaille sur sa poitrine».