Doug Ford ému de la situation dans les foyers de soins de longue durée

Sa belle-mère est atteinte de la COVID-19.

Le premier ministre de l’Ontario Doug Ford avait la gorge serrée, jeudi, en mentionnant la douleur qui persiste dans les établissements de soins de longue durée de la province.

En conférence de presse, il était ému en mentionnant sa belle-mère, âgée de 95 ans, qui réside dans un foyer de soins de longue durée.

Le bureau du premier ministre a confirmé quelques instants plus tard que celle-ci a testé positivement à la COVID-19.

«J’admets que le système est brisé. Nous allons l’améliorer», a répété le premier ministre en répondant aux questions des journalistes, jeudi.

L’Ontario compte maintenant plus de 500 morts à son actif dans les foyers de soins de longue durée.

Parmi les 626 établissements pour ainés de la province, 135 ont déclaré une éclosion depuis le début de la crise, selon le résumé épidémiologique quotidien de Santé publique Ontario.

L’armée arrive en renfort

Le gouvernement fédéral a approuvé la demande de l’Ontario d’y déployer 250 soldats dans cinq foyers de soins de longue durée.

«Nous avons littéralement fait appel aux troupes et la cavalerie est en chemin», a déclaré le premier ministre Ford.

Ce dernier a précisé que son gouvernement est encore en train de déterminer où seront envoyés les militaires. Les Forces armées canadiennes seront envoyées dans les centres les plus touchés par le virus.