COVID-19 : Mise à jour du 20 octobre

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Manque d’équipement? + Décrets renouvelés + Protection des citoyens contre les poursuites

À la mise à jour matinale du 20 octobre, le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19 en Ontario depuis le début des tests était à 65 896 (+821). Le total incluait 56 606 (+628) guérisons et 3053 décès (+3). Il y a 274 personnes hospitalisées, dont 72 aux soins intensifs. L’Ontario a effectué 24 049 tests hier.

Aucun nouveau cas dans le Nord-Est cette semaine.

  • Santé publique Sudbury et districts : 112 cas (110 résolus, 2 décès). Dernier cas : 18 octobre.
  • Bureau de santé Porcupine : 91 cas (78 guérisons, 9 décès). Dernier cas : 19 octobre.
  • Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound : 46 cas (40 résolus, 1 décès). Dernier cas : 19 octobre
  • Service de santé du Timiskaming : 17 cas (17 résolus, 0 décès). Dernier cas : 5 octobre.
  • Santé publique Algoma : 40 (39 résolus, 0 décès). Dernier cas : 19 octobre.

Manque d’équipements?

À la chambre de commune mardi, la députée provinciale de Nickel Belt, France Gélinas, a demandé au gouvernement pourquoi le Centre de santé St-Joseph de Sudbury tardait à recevoir du matériel de protection individuel. Elle décrit surtout la complexité et le nombre d’étapes qui permettent de, peut-être, obtenir des masques N95 et d’autres outils. Elle a présenté une lettre de deux pages provenant d’Ontario Health North et destiné au Centre St-Joseph comme preuve de la complexité du processus. Le 22 septembre, la ministre de la Santé avait répondu que le Centre avait l’équipement de protection dont il avait besoin.

Décrets renouvelés

Le gouvernement de l’Ontario a renouvelé la plupart des décrets de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario. Les exceptions sont seulement le décret sur le cout de l’électricité, qui prendra fin le 31 octobre afin de permettre aux clients qui le souhaitent de passer à la facturation par palier. Une récente modification à la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé permet également le retrait d’une des dispositions spéciales mises en place.

Protection des citoyens contre les poursuites

Un nouveau projet de loi veut protéger les Ontariens contre les poursuites abusives dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. La Loi de 2020 visant à soutenir la relance en Ontario permettra aux citoyens, aux entreprises et aux organismes qui font des «efforts honnêtes pour agir conformément aux orientations en matière de santé publique» de ne pas être poursuivi en cours en cas d’incident. L’objectif est de ne pas décourager les efforts de reprise économique.

Le gouvernement assure par contre que la loi n’empêcherait pas de poursuivre quiconque commettrait une faute ou une négligence grave.

Le Nouveau parti démocratique accuse le gouvernement de vouloir se protéger et protéger les centres de soins de longue durée avec cette loi. «Aujourd’hui, le gouvernement a déposé un projet de loi de toute évidence créé pour le protéger et protéger les entreprises propriétaires de centres de soins de longue durée de toute imputabilité», déclare la chef Andrea Horwath. Le parti rappel que 1900 personnes sont décédées dans les centres de soins de longue durée de l’Ontario depuis le début de la pandémie.