Voir l’avenir avec optimisme

Christian Ricard sur les projets de l'Alliance de la francophonie jeunesse de Timmins et les siens

Christian Ricard est un finissant de l’École secondaire catholique Thériault qui a la francophonie très à cœur. Il est le président de la nouvelle Alliance de la francophonie jeunesse de Timmins, qui a malheureusement dû annuler son symposium qui devait avoir lieu à la fin mars. Ce n’est tout de même que partie remise, déclare l’élève de 12e année.

L’objectif du symposium était de rassembler les jeunes et les gens pour discuter de la francophonie dans la région de Timmins. «Il y a toujours des ressources qu’on peut améliorer, il y a toujours quelque chose qu’on peut donner de plus, surtout à la jeunesse franco-ontarienne et francophone», présente Christian Ricard.

Le symposium a été remplacé par une consultation en ligne avec des questions sur chaque secteur qui était à l’ordre du jour : santé, éducation, affaires, services sociaux et développement culturel. Les formulaires sont encore en ligne pour quelques jours. «Les gens peuvent commenter et exprimer leurs opinions face à ce que nous avons recueilli lors de nos consultations en mai 2019.» Ils sont accessibles par la page Facebook de l’Alliance jeunesse.

Le symposium devait mener à la rédaction d’un rapport sur les besoins de la jeunesse francophone. Il a donc fallu repousser la date de dépôt du rapport, en collaboration avec l’agence de financement, mais il sera tout de même produit à partir des réponses aux questionnaires.

Christian Ricard quittera Timmins pour aller étudier en Sciences politiques et Juris Doctor à l’Université d’Ottawa l’an prochain. Il a pourtant l’intention de demeurer engagé au sein de l’Alliance. «Timmins c’est ma ville, c’est ma communauté, c’est mes personnes et je pense que je suis redevable. Même si je suis à Ottawa, je peux travailler à distance, comme on le fait déjà.»

Il croit un jour revenir à Timmins, mais garde la porte ouverte aux nouvelles expériences et aux possibilités après ses études.

Christian Ricard

On va sortir encore

Inspiré par le confinement, Christian Ricard et sa meilleure amie Olivia Tremblay ont décidé de reprendre la chanson On va s’aimer encore de Vincent Vallières pour un projet dans leur cours de musique. Adaptée à la situation actuelle, la ballade est devenue On va sortir encore.

«C’est notre chanson qu’on chante toujours quand on est autour du feu ou qu’on a besoin d’une chanson vite faite en performance», raconte Christian au sujet de l’originale.

«Ça parle un peu d’espoir aussi, parce que je pense que oui, on est pris à la maison comme c’est là, mais ça va mieux aller.»

Ces idées d’isolement et d’espoir de se revoir bientôt sont également bien apparentes dans la vidéo qu’ils ont tournée pour la chanson et que l’on peut visionner sur YouTube.