Une jeune femme se démarque pour son courage

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
Jalee Pelissier est la gagnante du Prix jeune femme de mérite du Gala de femmes de mérite 2020 du YWCA Sudbury.

Jalee Pelissier a reçu le Prix jeune femme de mérite du Gala de femmes de mérite 2020 du YWCA Sudbury. Ayant reçu un diagnostic de dystrophie musculaire à l’âge de dix ans, Jalee a fait sa marque comme jeune femme qui veut apporter un changement positif pour les personnes handicapées.

«C’est un grand honneur, même juste d’être nommée. C’est incroyable», dit-elle en entrevue avec Le Voyageur.

Ce prix est proche de son cœur. Elle souligne qu’il s’agit plus que d’un prix.  «Ce prix représente que même si nous avons un handicap, nous pouvons tous atteindre nos objectifs personnels.»

La dystrophie musculaire est une maladie génétique qui entraine l’affaiblissement progressif des muscles. Jalee Pelissier ne laisse pas la maladie la ralentir. «Ça m’a fait la personne que je suis aujourd’hui. Je serai une personne complètement différente si ça n’était pas arrivé. Je pense que ça m’a fait une personne plus forte et plus positive», dit-elle.

La diplômée du Collège Boréal comme assistante en physiothérapie et ergothérapie se sert de son expérience personnelle pour apporter un changement positif à tous ceux qu’elle espère rencontrer au long de sa carrière. «J’ai pris la physio toute ma vie. Je voulais aider les autres avec quelque chose qui me passionne.» 

Mme Pelissier est membre du Comité consultatif d’accessibilité du Grand Sudbury, porte-parole du Sunshine Foundation, ambassadrice du Walk4MD et pompier honoraire. Elle a aussi reçu le Craig Nobel Independence Award d’ICan et le prix Sally Spence Achievement pour ses réalisations et son travail bénévole.

Jalee Pelissier avec son groupe de supporteurs durant une collecte de fonds pour lutter contre la dystrophie musculaire.

«Nous sommes tous uniques. Moi, mon but c’est de représenter ceux qui ont un handicap», déclare-t-elle. 

Elle dit ne pas avoir eu de difficulté à gérer son temps entre ses études à temps plein et son bénévolat pour une simple raison : «C’est ma passion. Quand c’est ta passion, c’est facile.»

Mme Pelissier affirme qu’elle se considère chanceuse d’avoir un groupe qui l’appuie autant, notamment sa famille et ses amis. «Ils sont toujours là pour moi.» Elle tient à remercier sa mère Liane, son père Roger, ses grands frères Jason et Jamie ainsi que sa meilleure amie Marie-Ève Richer pour «leur support incroyable».

Les récipiendaires du Gala femmes de mérite 2020 sont connues depuis février 2020, mais le gala n’a jamais pu avoir lieu en raison de la pandémie. Le Voyageur présentera les gagnantes au cours des prochaines semaines. 

Jalee Pelissier avec son casque de pompier honoraire.