Collin Bourgeois
Collin Bourgeois

Un résident veut rendre hommage à Collin Bourgeois

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur
Et Collin Bourgeois a besoin d'une adresse

Un résident de Nipissing Ouest, Eugène Cardinal, tente de faire valoir l’idée de désigner une route locale en hommage à un entrepreneur qui contribue à l’essor de la communauté. Le requérant franco-ontarien propose qu’une rue située dans le parc industriel de Sturgeon Falls soit nommée à l’honneur de Collin Bourgeois.

______________________________________________________

Mise à jour - 17 juillet 8 h 47

Le conseiller municipal du quartier 7, Jeremy Séguin, a précisé dans un commentaire Facebook que la décision a été prise de «ne pas nommer les rues d'après les membres de la communauté, sauf si la personne soit décédée.» La rue portera donc le nom de la route Industrial Park. 

Nous espérons avoir plus de détails dans la prochaine édition du Voyageur.

______________________________________________________

Propriétaire du salon funéraire Théorêt-Bourgeois de Nipissing Ouest, M. Bourgeois est et a été membre de plusieurs organismes de la région qui aident à améliorer la qualité de vie des résidents de la municipalité et du Nord. Au mois de mai, M. Cardinal avait fait parvenir une lettre au conseil municipal afin de renseigner les élus sur les nombreuses réussites de l’entrepreneur et de l’importance de reconnaitre cet homme qui a toujours été au service de sa collectivité.

«Ce serait un geste de reconnaissance par la municipalité pour M. Bourgeois», avance M. Cardinal. «Collin est sur le conseil d’administration de l’Hôpital général de Nipissing Ouest. Il siège au conseil du Club Calumet, il est membre du Club Richelieu et il est un Chevalier de Colomb», énumère M. Cardinal.

En plus, il instaurera le premier crématorium sur la rue en question dans le parc industriel. «La communauté [de Sturgeon Falls] va profiter de quelques [nouveaux] employés et va se faire reconnaitre comme étant un centre de services lorsque les gens en auront besoin dans leurs moments les plus difficiles et émotionnels», suggère le demandeur.

Selon un porte-parole de la municipalité, les conseillers vont discuter en profondeur d’un arrêté municipal sur les procédures qui seront suivies pour éclaircir le processus par rapport à la dénomination des rues. Au cours des prochaines semaines, une réponse officielle sera envoyée à M. Cardinal pour expliquer si sa proposition répond ou non aux exigences du règlement.

Le principal intéressé a surtout besoin d’une adresse

Collin Bourgeois est ravi de l’honneur, mais il aimerait simplement pouvoir faire avancer son projet de crématorium.

«C’est tellement gentil de sa part. Ça fait sept ans que je travaille sur ce dossier dans le parc industriel. On fait de notre mieux pour avancer un projet. On dépense de la grosse argent. Mais malheureusement, ce qui arrive est qu’il y a beaucoup de gens — Hydro One et gaz naturel — qui ne peuvent pas aller livrer des services ou des soins à un endroit où il n’y a pas d’adresse», explique M. Bourgeois.

«Il faut mettre un nom dessus et une adresse. Ça ne doit pas être si dur. Mettez le nom que vous voulez, mais mettez-y un nom. Je ne m’en fais pas pour ça. Je comprends que la politique municipale, il y a des façons de faire. Je n’en veux pas à personne, mais moi je veux juste faire avancer un projet.»