Un premier Festival de Noël pour célébrer les cultures francophones

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur

Le Café Héritage prépare avec fébrilité son premier Festival de Noël. Ce nouveau festival, qui devrait avoir lieu du 1er décembre 2021 au 6 janvier 2022, sera riche en activités familiales, telles que des concours artistiques, des activités de plein air et des concerts ainsi qu’un grand souper de réveillon.

«C’est vraiment une vision [sur] 10 ans qu’on aimerait accomplir. Ça l’avait vraiment tout commencé quand j’ai eu un appel de Chuck Labelle me disant qu’il fallait qu’on fasse quelque chose de vraiment spectaculaire», dit le directeur de Café Héritage, Gary Michalak.

Il rappelle à plusieurs reprises que le festival a pour but de célébrer non seulement la culture franco-ontarienne, mais aussi les cultures métisse et acadienne. «C’est tellement important pour le Café de combiner ces cultures et de célébrer ensemble», dit-il. On peut donc s’attendre à ce que les participants du festival s’immergent dans les traditions de la culture franco-canadienne. 

Le festival débutera avec un concours de décoration extérieure sous le thème du temps des Fêtes. La période d’inscription est malheureusement déjà dépassée. Les gagnants seront annoncés le 17 décembre pendant la journée d’ouverture du festival au parc Whitewater à Azilda. Les gagnants recevront un prix en argent. «Je suis sûr que les soumissions de cette année seront tout simplement fantastiques», dit M. Michalak. 

La grande attraction sera le carnaval d’hiver au cours de la fin de semaine du 17 au 19 décembre. Le carnaval mettra en vedette de la musique francophone en direct, des chants de Noël ainsi que toutes sortes d’activités en plein air, comme des promenades en traineau, des structures gonflables géantes, un concours d’art ainsi qu’un concours dédié à la mémoire de Roland Dutrisac.

Une compétition d’hiver aura lieu le samedi 18 décembre. Plusieurs équipes s’affronteront dans des compétitions originales : le plus rapide bouilleur de thé sur feu, sciage à deux personnes, patinage sur neige, lancer de la pitoune, relai en raquettes, cracher du pois et une course où les participants glissent sur le ventre comme des phoques.

Il y aura également le souper du réveillon le 18 décembre à 18 h au centre Lionel E. Lalonde. Il mettra en vedette nourriture et musique francophones traditionnelles pour créer une soirée pleine de «mémoires à faire avec ta famille et tes amis; c’est une soirée que tu ne veux vraiment pas manquer», indique-t-il. Les billets pour le souper seront en vente prochainement à la billetterie de la Place des Arts. 

La fête se terminera par un déjeuner le 19 décembre. 

Il y aura aussi un concert des Gens du Nord au Jour de l’An au centre Lionel E. Lalonde, la fête des Rois du Centre franco-ontarien de folklore et  un concours de maisons en pain d’épices pour les chefs.

«Vraiment, ce qu’on veut faire est d’immerger tout le monde dans la culture francophone avec toute sorte de musique et c’est ça qu’on est en train d’accomplir. Je suis très fier de notre équipe et j’ai très hâte de voir les belles choses qui vont se passer», conclut Gary Michalak.