Un belvédère pour se souvenir de Béatrice Jensen

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

Le Club Rotary et la Ville de Blind River ont travaillé conjointement pour construire un pavillon qui rend hommage à une Franco-Ontarienne dévouée envers sa collectivité : Béatrice Jensen.

Mme Jensen (née Francœur) a œuvré dans le domaine de l’éducation pendant plusieurs décennies. Ancienne enseignante à l’École élémentaire Saint-Joseph et représentante syndicale de l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), elle était réputée surtout pour l’influence positive qu’elle avait auprès des élèves et du personnel de la communauté scolaire de Blind River.

Au cours de sa vie, Mme Jensen a donné généreusement de son temps pour plusieurs causes et organismes de bienfaisance locaux. Entre autres, elle a été membre du conseil d’administration du Réseau Santé Rive Nord, membre du comité de l’église de la paroisse Ste-Famille et bénévole au sein du Club Rotary et des Jeux des ainés de Blind River.

«Comme membre de la communauté de Blind River depuis que je suis toute petite fille, je suis très fière et contente que [le pavillon] soit en son honneur. Ça représente tellement bien Béatrice Jensen sur le bord de la plage, dans la nature, où on peut apporter toute la communauté», indique la directrice de l’École Saint-Joseph, Julie Chenard-Azzi. 

Béatrice Jensen
Le pavillon en construction

En 2013, Béatrice Jensen a reçu la médaille du jubilé de diamant de Sa Majesté la reine Elizabeth II pour ses nombreuses années de travail bénévole.

«Mme Béatrice Jensen a été une enseignante même à la 2e année pour moi. Elle a eu beaucoup d’influence sur deux, trois générations d’élèves, peut-être plus. Elle a été définitivement une des enseignantes qui a fondé la réputation de l’École Saint-Joseph à Blind River avec ses collègues. Cette réputation continue», souligne la directrice.

Mme Jensen est décédée le 15 juin 2020. Elle avait 67 ans.

Au cours de la dernière année, le Club Rotary a prélevé plus de 32 000 $ pour financer la construction du pavillon et l’achat de matériaux. Les travaux se sont terminés en juillet.