Retour de la vitalité francophone

Après un passage à vide, la communauté francophone de Cochrane retrouve lentement mais surement son dynamisme.

Le Rayon Franco a été créé il y a environ un an et demi et le nombre d’activités qu’il organise croît rapidement, dont un premier banquet annuel le samedi 9 novembre.

«Une personne qui nous a beaucoup aidés pour partir, pour avoir des fonds, c’est Denis Vaillancourt», l’ancien président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), dévoile le président du Rayon, Gilles Chartrand. M. Vaillancourt sera d’ailleurs le conférencier du premier banquet annuel.

M. Chartrand était heureux de la quantité de billets vendus une semaine avant l’évènement : environ 125 sur les 150 places disponibles. «Si on a 130 personnes, on sera bien content.» Ils ont invité le groupe musical De Tout Cœur de Kapuskasing pour égayer la soirée. 

Le Rayon se prépare également pour sa première assemblée générale annuelle en mars. Cette réunion et toutes les autres activités servent aussi de plateforme de recrutement pour avoir de plus en plus de membres et pour rappeler l’importance d’utiliser la langue française. 


« C’est dans le but de repartir la francophonie à Cochrane »
Gilles Chartrand

Reprendre sa place

«Il n’y avait plus rien qui se passait. On a le projet Bonjour/Welcome pour approcher différentes compagnies à Cochrane pour avoir des services bilingues.» Bonjour/Welcome est un projet de l’AFO qui veut encourager l’offre active de services en français dans les entreprises. Le Rayon est l’un des nouveaux adhérents cette année. 

Ils ont également fait venir le film Il pleuvait des oiseaux dans leur cinéma local le 30 octobre. «Ça a été un gros succès», mentionne le président. En février, ils préparent un carnaval et sont en négociation avec le groupe francophone Sugar Crush, qui sera justement de passage à Chapleau et Kapuskasing les 6 et 7 février.

Les prochains efforts se feront auprès des jeunes afin qu’ils participent davantage aux activités et qu’ils entrainent leur famille. «Faire réaliser aux parents qu’on a notre place aussi dans la société», propose M. Chartrand. 

Même un journal électronique

Le Rayon chapeaute aussi un nouveau journal communautaire bimensuel distribué par courriel et sur Facebook : le Journal Franco-Numérique communautaire

Gilles Chartrand, président du Rayon Franco de Cochrane, et Raymond Génier, responsable de la mise en page du Journal Franco-Numérique communautaire.

Son responsable, Raymond Génier, est heureux de mentionner qu’ils sont passés de 19 à 540 noms sur la liste d’envoie en quelques mois. Les données de Statistique Canada indiquent que 2715 des 5255 habitants de Cochrane disent connaitre le français et l’anglais — 165 seulement le français. 

La liste de courriels est également en train de devenir un moyen de communication efficace pour la communauté francophone. M. Génier raconte que la projection du film Il pleuvait des oiseaux à dû être reporté de deux jours. Ils ont envoyé l’information par le biais de leur liste d’envoi et le propriétaire du cinéma leur a rapporté que personne ne s’était présenté au cinéma la mauvaise journée.