Michel Pagé
Michel Pagé

Les Compagnons des francs loisirs devront se choisir un nouveau président

Michel Pagé passera le flambeau le 30 novembre.

Le Centre culturel Les Compagnons devra bientôt se trouver un nouveau président. Michel Pagé annonce qu’il remettra sa démission lors de l’assemblée générale annuelle du 30 novembre.

À la tête des Compagnons au cours des cinq dernières années, M. Pagé ne peut tout simplement plus agir comme leadeur de ce regroupement francophone et en même temps poursuivre sa carrière en éducation dans une autre ville. Il espère néanmoins appuyer son successeur dans ses nouvelles fonctions et continuer à aider le centre à sa façon.

«J’ai accepté un poste à la fin de l’année scolaire au Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO) et, présentement, j’habite principalement à Sudbury. Je suis encore résident de North Bay techniquement, mais je ne suis là que deux jours par semaine», explique-t-il.

«D’une part, c’est difficile de gérer les choses à distance. Mais d’autre part, je ne pense pas que c’est très juste pour notre centre culturel — qui a besoin de quelqu’un qui est là pour appuyer les employés et pour travailler avec le conseil d’administration», soutient le président sortant.

«J’aimerais continuer comme membre du conseil d’administration et j’aimerais accompagner une nouvelle présidence. On a mis trop de choses sur pied que je ne suis pas prêt simplement à abandonner, dire “bon bien arrangez-vous”. Ce n’est pas du tout mon genre.»

Relever un défi après l’autre

L’année 2020 aura été une année très ardue pour Les Compagnons des francs loisirs. L’organisme a dû prendre la difficile décision de mettre en vente son édifice de la rue Dudley et annuler la majorité de ses activités. Le centre a également connu des moments difficiles avec le décès de l’agente de la programmation, Lou Gagné.

«C’est aussi venu nous frapper particulièrement fort», reconnait M. Pagé au sujet du décès de Mme Gagné.

«La pandémie a aussi compliqué les choses au niveau de la garderie qu’on gère, la Garderie Soleil. Et avec le décès de Lou, il faut dire qu’on a mangé quelques bonnes claques au courant des derniers mois».

«En ce moment, je te dirais qu’on est en train de rebâtir. On est finalement au point où on se sent comme si on est prêt à avancer. Grâce à l’aide du conseil d’administration, on a repensé notre fonctionnement et rebâtit notre équipe.»

L’assemblée générale des Compagnons sera présentée sur la plateforme Facebook à compter de 19 h le lundi 30 novembre.