Léo Therrien
Léo Therrien

Léo Therrien, personnalité francophone du Grand Sudbury 2020

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
L’ACFO du grand Sudbury remet son prix annuel

L’actuel directeur de la Place des Arts du Grand Sudbury et ancien directeur de la Maison de soins palliatifs McCulloch, Léo Therrien, est le récipiendaire 2020 du Prix de la francophonie de l’ACFO du grand Sudbury.

Depuis l’obtention de son diplôme en Travail social à l’Université Laurentienne, M. Therrien a consacré sa vie professionnelle au développement de services pour les moins fortunés et pour les services en français.

«Au cours des années, j’ai travaillé pour la paix, continué à travailler pour construire un village, une maison, une place pour nous. Je suis devenu bilingue, j’ai étudié dans les deux langues officielles ici à Sudbury, toujours dans des organismes à but non lucratif, à défendre nos droits pour des services en français et pour du financement équitable pour les organismes du Nord de l’Ontario. Lors de rencontre en province, je me suis souvent retrouvé le seul francophone à la table, à défendre nos intérêts et revendiquer nos droits», a-t-il raconté pendant son discours.

Il a fait partie des étudiants qui ont revendiqué les premiers stages en français en Travail social à la Laurentienne. Il a travaillé chez Développement et Paix en 1980 et a participé à la création de Village International. Après avoir pris la direction de la Maison La Paix — une maison de soins palliatifs pour les sidéens —, il a mené sa transformation en maison de soins palliatifs.