Breanna Plourde (avant-plan) aux côtés de son père Dave, son frère Brandon et sa mère Christine (de gauche à droite)
Breanna Plourde (avant-plan) aux côtés de son père Dave, son frère Brandon et sa mère Christine (de gauche à droite)

40 000 kilomètres pour Breanna Plourde

Chris St-Pierre
Chris St-Pierre

Il y a plus d’un an, la communauté de Kapuskasing a perdu Breanna Plourde. Douze mois tard, une nouvelle fondation et des activités commencent à voir le jour afin de rendre hommage à la vision qu’elle avait pour sa communauté. Décédée à la suite d’un combat contre une forme du cancer des os le 4 février 2020, ses proches travaillent maintenant dans le but d’aider les organismes et groupes qui lui tenaient à cœur.

Les membres du Fonds commémoratif Breanna Plourde tiennent une course virtuelle durant tout le mois de mai afin de faire bouger les Kapuskois et Kapuskoises et lancer ses activités. De nombreux organismes, entreprises et individus anonymes profitent de l’évènement pour appuyer le fonds et ses projets.

À l’image de la course «Moi j’le vis en couleur» de l’organisme Communauté en santé Kapuskasing, pour lequel travaillait Mme Plourde, le but est de promouvoir l’activité physique. D’ici la dernière journée de mai, les organisateurs espèrent franchir les 40 000 kilomètres traversés, soit la distance requise pour faire le tour de la planète. En 2020, les participants étaient parvenus à courir plus de deux fois la largeur du Canada.

L’une des organisatrices, Emma Dagenais, se souvient que c’est ce genre d’évènement qui faisait vibrer Breanna au quotidien. Cette raison, et tant d’autres, ont mené à la création de la fondation.

«Elle était très dévouée à la communauté de Kapuskasing, raconte-t-elle. Le fonds a été établi pour nous permettre de rendre hommage à la personne qu’elle était. Le 4 février, soit l’anniversaire de son décès, le comité se rassemble pour redonner à la communauté comme elle le faisait.»

En date du 19 mai, plus de 500 participants ont traversé un total de 28 000 kilomètres. Mme Dagenais espère profiter de la course virtuelle pour récolter des dons qui serviront à financer certaines initiatives locales. Il y a quelques mois, plusieurs écoles élémentaires engagées dans le défi ont pu bénéficier d’un don de 300 $ destiné aux activités saines et le développement d’une communauté scolaire. 

La roue commence à tourner

Breanna Plourde adorait promouvoir un mode de vie sain auprès des jeunes. C’est pourquoi les responsables du fonds acceptent maintenant des suggestions afin d’organiser d’autres projets et activités.

«Si vous organisez quelque chose ou souhaitez proposer une idée, vous êtes invité à nous envoyer un courriel via notre site web», rappelle Emma Dagenais. Bien qu’il n’y ait pas de mauvaises suggestions, le fonds se doit de faire ses devoirs.

«Nous voulons définitivement appuyer tout le monde, mais le comité doit évaluer les idées tout en essayant de canaliser les désirs de Breanna.»

Par exemple, le Fonds commémoratif Breanna Plourde offrira un spectacle virtuel à la fin du mois aux participants de la course afin de les remercier pour leur implication et reconnaitre leurs exploits. 

Pour en apprendre davantage ou communiquer avec les responsables de l’organisme, consultez le www.breannaplourdememorialfund.com.