Un projet de reverdissement de la forêt Laurier

Le regroupement Trees for Nipissing, la Caisse Alliance et l’Office de la protection de la nature de North Bay-Mattawa ont planté une trentaine d’arbres dans une section de la forêt Laurier dépourvue de feuillus. Quatre espèces — l’amélanchier, le bouleau blanc, le cerisier noir et le chêne rouge — ont été réintroduites près d’un marécage à l’entrée de ce parc naturel de North Bay.

Intitulé la Forêt nouveau-née, le projet est une initiative dédiée aux enfants qui sont nés au Centre régional de santé de North Bay.

Les bénévoles veulent entre autres assurer un meilleur avenir de la forêt Laurier et renverser le phénomène d’érosion dans cette zone marécageuse du parc. Selon la présidente de Trees for Nipissing, Peggy Walsh, l’endroit en question était déjà un lieu où certaines personnes déposaient leur herbe coupée. 

«Le sol n’est pas naturel. En plantant des arbres, leurs feuilles vont tomber et éventuellement améliorer la qualité du sol, explique Mme Walsh. Les arbres aident également à diminuer les émissions de carbone. Nous sommes reconnaissants de la Caisse Alliance de nous aider avec ce projet.»

L'institution financière a fourni les arbustes et la main-d’œuvre pour planter les jeunes arbres dans la forêt Laurier.