Clark et Emmerich MacIntyre, âgés de 9 et 12 ans, ont aidé à acheter leurs nouveaux vélos avec leur allocation. Ils aiment utiliser leurs vélos pour aller au parc, faire des excursions en famille ou pour se rendre à des rendez-vous dans le centre-ville.
Clark et Emmerich MacIntyre, âgés de 9 et 12 ans, ont aidé à acheter leurs nouveaux vélos avec leur allocation. Ils aiment utiliser leurs vélos pour aller au parc, faire des excursions en famille ou pour se rendre à des rendez-vous dans le centre-ville.

Ensemble, nous réussirons à construire un avenir meilleur

Christine Caveen et Naomi Grant
Collaboration spéciale
Zéro émission nette d’ici 2050

C’est l’an 2050. Votre maison passive est confortable, autant pendant les jours de canicules estivales que pendant les jours les plus froids d’hiver. Vos parents, maintenant retraités, peuvent se permettre de continuer de vivre dans leur maison grâce aux rénovations qui ont réduit les couts d’électricité, de chauffage et d’eau.

Vos jeunes enfants peuvent marcher ou faire du vélo en toute sécurité dans les rues du quartier pour se rendre chez leurs amis, au parc, à l’école ou au dépanneur. Votre ainé emprunte des pistes cyclables sécuritaires ou utilise un service de transport en commun pratique pour se rendre à ses cours et au travail.

Les parcs et les rues bordées d’arbres fournissent de l’ombre les jours où il fait chaud. En plus d’être une oasis pour les abeilles et les oiseaux, les zones naturalisées sont les aires de jeux préférées des enfants du quartier. Un jardin communautaire et un marché des fermiers situés à quelques pas fournissent des aliments sains et abordables. Vous connaissez tous vos voisins, vous vous rendez service et échangez des outils. Tout ce dont vous avez besoin est à 15 minutes à pied de votre maison et, lorsque vous devez couvrir de plus grandes distances ou transporter une charge plus lourde, vous utilisez un véhicule électrique du service d’autopartage local.

Le premier objectif du Plan communautaire en matière d’énergie et d’émissions du Grand Sudbury est la création de collectivités compactes et complètes. Celles-ci sont souvent appelées «villes de 15 minutes», car tout ce dont une personne a besoin n’est jamais à plus de 15 minutes à pied de son domicile.

Dans de telles communautés, on retrouve une variété de logements, notamment des maisons plus petites et des habitations multifamiliales. Cet objectif du Plan est important pour atteindre la neutralité en carbone d’ici 2050, car il permet aux gens d’avoir un mode de vie à faibles émissions de carbone. Étant donné que le chauffage résidentiel et les véhicules privés sont deux des plus grandes sources d’émissions de carbone, les communautés compactes et complètes peuvent contribuer de façon considérable à réduire notre empreinte carbone collective.

Heureusement, le Grand Sudbury est particulièrement bien placé pour atteindre cet objectif. Nous vivons dans une «communauté de communautés» et chacune d’entre elles a le potentiel d’être complète. Que l’on vive à Capreol, Lively, Minnow Lake, au centre-ville de Sudbury ou dans tout autre quartier de la ville, tout ce dont on a besoin peut se trouver près de chez soi.  

Les nombreuses mesures qui vont nous permettre d’atteindre zéro émission nette présentent des avantages allant bien au-delà de la lutte contre les changements climatiques. Nous sommes présentement dans une période de grands bouleversements. L’urgence climatique, la pandémie, les inégalités sociales, le racisme systémique, la vérité et la réconciliation : tout cela nous demande de construire une société dans laquelle les citoyens prennent soin les uns des autres et de la planète.

La crise du climat est d’une urgence croissante. Mai 2020 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré, Sudbury a établi à la fois un record de chutes de neige et un record de chaleur. De plus, du «super cyclone» Amphan en Inde et au Bangladesh aux incendies de forêt en Sibérie, les conditions météorologiques extrêmes ont fait des ravages dans le monde entier.

Des études récentes démontrent que le rythme actuel d’émissions de carbone d’origine humaine est de plus en plus susceptible d’entrainer une augmentation de la température mondiale supérieure à 2oC et de provoquer des dommages irréversibles à la planète.

Olathe et Stephen MacIntyre ont choisi une maison située à une courte distance de marche de l’école, du travail, des épiceries, des parcs, de la bibliothèque, du YMCA et d’autres commodités pour pouvoir mener une vie plus active et à faible émission de carbone.

De grands changements sont nécessaires et de grands changements sont possibles. À Sudbury, nous savons d’expérience qu’en travaillant ensemble, nous pouvons avoir un impact positif sur notre environnement. Le Programme de reverdissement de notre ville en est la preuve.

Souvent, les transformations majeures sont difficiles à imaginer avant qu’elles ne se produisent. Cependant, en jetant un regard rétrospectif, on se rend compte assez rapidement que nous en avons déjà vécu beaucoup. Cela fait à peine 10 ans que les téléphones intelligents sont devenus populaires et moins de 20 ans que tous les magasins ont des machines de débit. Aujourd’hui, les téléphones intelligents et les cartes de débit sont choses courantes.

Nous avons les connaissances et la technologie pour atteindre zéro émission nette d’ici 2050. Ces connaissances et cette technologie feront un jour partie de notre quotidien, un quotidien qui sera meilleur à bien des égards en nous offrant la possibilité d’être en meilleure santé, d’avoir une meilleure qualité de vie et de vivre dans une communauté où tous ses membres peuvent prospérer et où les lacs et forêts sont sains et résilients.

En tant que citoyens, nous avons un rôle à jouer dans la construction de cet avenir meilleur. Unissons nos voix afin que les décideurs sachent ce qui est important pour nous et ce que nous attendons d’eux. Sur le plan individuel, nous pouvons réduire notre empreinte carbone afin de contribuer à créer des changements positifs. Le Plan communautaire en matière d’énergie et d’émissions du Grand Sudbury fournit une feuille de route pour atteindre l’objectif de zéro émission nette. Pour y arriver, nous — individus, institutions, entreprises et gouvernements — devons tous agir.

Les quartiers plus anciens, comme celui-ci près du centre-ville de Sudbury, ont un plus grand mélange de bâtiments, y compris des maisons unifamiliales, des duplex et quadruplex, des petits immeubles d’appartements et des dépanneurs. Les règlements de zonage actuels peuvent être un obstacle à la reproduction de ces quartiers compacts et complets dans de nouveaux développements.

Écrit au nom de Coalition Bien-Vivre Sudbury, un groupe de citoyens et de groupes communautaires qui partagent une vision de Sudbury en tant que communauté verte, saine et engagée. Pour plus d’informations portant sur un Grand Sudbury zéro émission nette, voir liveablesudbury.org/net_zero_sudbury.