Une partie de la fondation en mauvais état de l’entrepôt qu’utilisait la Société Saint-Vincent de Paul de North Bay.
Une partie de la fondation en mauvais état de l’entrepôt qu’utilisait la Société Saint-Vincent de Paul de North Bay.

Une période de transition difficile pour la Société St-Vincent de Paul

L'édifice qui servait d'entrepôt devra être démoli.

La Société St-Vincent de Paul de North Bay est à la recherche d’un nouveau local. L’organisme de bienfaisance, qui était situé dans un édifice sur la 5e avenue pendant de nombreuses années, a dû fermer ses portes de façon temporaire au mois de novembre en raison de graves problèmes structurels du bâtiment qui lui était prêté sans frais par la Paroisse St-Vincent de Paul.

Ce regroupement bénévole qui, jusqu’à tout récemment, recueillait et distribuait de la nourriture fraiche et en conserve aux personnes moins fortunées, ne peut présentement pas accepter de dons.

«Les clients qui viennent chercher des fruits, des légumes, de la viande, du lait, du pain… tout ça, évidemment ne peuvent plus venir chez nous et vont à d’autres banques alimentaires. On n’a même pas accès à l’édifice. Il va falloir [éventuellement] vider nos choses», indique la présidente de la Société St-Vincent de Paul de North Bay, Louise Giguère.

«On a remarqué [probablement à l’été] des fissures dans les blocs de ciment et dans la fondation. La paroisse a donc commencé à l’automne à investiguer. Ils ont embauché des individus et ont découvert en creusant que c’était majeur. Ils ne pouvaient plus le réparer, car ça serait des couts tellement élevés. La paroisse n’aurait pas pu s’engager à défrayer des couts comme ça», raconte Mme Giguère. La salle d’entreposage devra être démolie.

«J’ai une piste [pour un nouveau local] que je vais continuer à explorer dans les prochains mois. Mais je ne suis pas convaincu que c’est assez grand. Les gens pouvaient rentrer [dans l’ancien bâtiment] et il y avait de l’espace. Celui que j’explore est très petit. Je ne suis pas convaincu que ça va fonctionner, mais je vais continuer à faire des démarches», partage la présidente.

La nourriture périssable de la Société St-Vincent de Paul a été donnée à d’autres organismes communautaires, dont The Gathering Place et la banque alimentaire locale.