André Dalcourt devant le kiosque interactif virtuel.
André Dalcourt devant le kiosque interactif virtuel.

Récompenses pour le leadeurship entrepreneurial pour jeunes francophones

Marc Dumont
Le Voyageur

Dans le cadre du volet jeunesse de Leadeurship entrepreneurial pour francophones, le Centre d’éducation des adultes de New Liskeard a remis des prix à quatre jeunes élèves pour la création de kiosques virtuels qui font la promotion d’entreprises francophones. 

«Cette cérémonie virtuelle a reconnu les élèves qui ont réalisé un kiosque virtuel interactif de 11 entreprises de la région du sud du Témiskaming», explique la directrice du Centre, Peggy Morin. Le nouvel outil de promotion sera placé à l’entrée de l’École secondaire catholique Sainte-Marie (ÉSCSM), accessible aux élèves, au personnel et à tous les visiteurs.

La directrice du Centre d’éducation des adultes de New Liskeard, Peggy Morin

Le projet faisait partie du cours d’Introduction à l’informatique de la classe de Martin Hacquard à l’ÉSCSM. Chaque élève devait créer un site web pour une entreprise dont la propriété ou la gestion était assumée par un ou une francophone. 

«Pour le kiosque virtuel interactif, les élèves ont dû coder un site web avec du HTML+CSS+JS et l’héberger sur 12 “pi”», explique Martin Hacquard. Pour les non-initiés, cela veut dire de ne pas se servir des modèles déjà offerts sur internet pour bâtir un site web. 

Bien que l’objectif soit de créer ce kiosque virtuel interactif, les élèves ont dû faire preuve de leadeurship. «Il s’agissait pour l’élève d’établir un partenariat  avec une des 11 entreprises impliquées dans le projet», dit la chargée de projet, Stéphanie Ethier. 

Ce partenariat impliquait de faire remplir un questionnaire sur les besoins de l’entreprise et de concevoir le kiosque en fonction de la cueillette de données. Puis, les élèves ont créé le contenu et la présentation du kiosque virtuel. 

Les gagnants…

Le prix Coup de cœur est allé à l’élève qui s’est dépassé : André Dalcourt. Le site web faisait appel aux émotions et suscitait l’engagement communautaire. 

Le prix Leadeurship pour avoir développé des liens est allé à Félix Bonin Ducharme. 

Le prix Créativité et Originalité est allé à Nicolas Bolger. 

Enfin le prix Aspect technique et Apparence professionnelle est allé a Ryley Tessier. 

Chaque prix était d’une valeur de 50 $ pour l’élève et de 50 $ pour l’entreprise. Ils ont été offerts grâce au soutien financier de Desjardins, qui a aussi contribué à l’achat de matériel pour la réalisation du projet. 

Le programme Leadeurship entrepreneurial pour les francophones est un investissement de FedNor dans le district du Témiskaming pour accélérer les efforts de relance et de croissance économique dans le cadre de la pandémie. Le projet vise à faire une recherche pour connaitre les besoins des entrepreneurs francophones en termes de ressources communautaires, de promotion, de développement de produits et de formation.