Presque le double d’inscriptions chez Contact Nord

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

Contact Nord a connu une hausse marquante du nombre de ses inscriptions pendant la pandémie. Le réseau communautaire bilingue d’éducation et de formation à distance a enregistré plus de 120 000 étudiants au cours des 12 derniers mois — une augmentation de 92 % par rapport à son objectif pour l’année 2020-2021.

Le personnel de Contact Nord a été en mesure d’aider un aussi grand nombre de résidents venant de régions rurales et éloignées grâce à l’émergence de plateformes virtuelles et la disponibilité de ressources en ligne pour étudier au collège, à l’université, dans des établissements autochtones ou d’autres fournisseurs de formation dans la province.

«Pendant que nous avons travaillé d’une manière virtuelle ces 12 derniers mois, mes collègues ont lancé une campagne de recrutement sans arrêt pendant 11 mois en visant chacune et chacun des étudiants que nous avions dans notre liste. Ç’a été, si vous voulez, du porte-à-porte virtuel qui a produit ce résultat que vous voyez», précise le président-directeur général de Contact Nord, Maxim Jean-Louis.

«Il y a des gens qui sont sans travail, sur des services sociaux ou qui veulent se consolider en termes de leur avenir au travail. Beaucoup ont dit, “Bon, je suis chez moi, je suis en cabaret. Alors, autant faire quelque chose et pourquoi ne pas entreprendre d’autres études”».

Plusieurs ont également profité de l’occasion pour acquérir ou améliorer leurs connaissances dans un en particulier pour une éventuelle relance économique.

Avec l’assouplissement de certaines restrictions liées à la COVID-19, Contact Nord va rouvrir de façon progressive ses emplacements physiques afin de permettre aux étudiants de suivre des cours en ligne, par vidéoconférence ou pour postuler pour un emploi.

Le ministère des Collèges et des Universités verse une subvention annuelle à Contact Nord afin que ses services soient offerts gratuitement à tous les résidents de la province.