La seule école francophone de Parry Sound ajoute le secondaire

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur

L’École publique aux Quatre-Vents du Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) ouvre son volet secondaire cette année, ce qui lui permettra d’offrir éventuellement le parcours scolaire jusqu’à la 12e année. L’école ouverte en 2019 offrait seulement la maternelle à la 8e année jusqu’ici.

«C’était une demande faite par les parents auprès du conseil que l’école soit aussi une école secondaire», dit la directrice de l’école, Joanne Heroux Farrow. L’école a ouvert ses portes en 2019. Elle est maintenant dans une partie d’un centre commercial que le conseil scolaire loue pour le moment. 

À partir de cette année, l’école a ajouté la 9e année et y accueille trois élèves. 

Une salle de classe secondaire de l’École publique aux Quatre-Vents.

«Nous allons ajouter une année de secondaire chaque année jusqu’à ce que nous atteignions la 12e année, dans 3 ans», dit la directrice. Cela signifie que les élèves de 9e année entreront dans un nouveau programme de 10e année l’année prochaine, puis dans un tout nouveau programme de 11e année l’année suivante et seront les premiers finissants de l’école.

«Notre propre édifice est en chemin», précise la directrice. La demande officielle de financement auprès du ministère de l’Éducation a déjà été faite et ils devraient avoir une réponse «quelque temps à l’automne».

L’École publique aux Quatre-vents est la seule école de langue française dans la région de Parry Sound. Pour elle, l’ouverture de l’école jumelée à son plan d’expansion jusqu’à la 12e année est très importante pour la communauté. «Les gens en parlent, la communauté le demande. Il y a beaucoup de familles francophones ici qui n’ont eu d’autre choix ces dernières années que d’envoyer leurs enfants dans des écoles anglophones», explique-t-elle. 

«Nous sommes une petite école qui a certains défis uniques, mais ça va bien parce que nous travaillons bien ensemble», souligne Joanne Heroux Farrow. Il y a 38 élèves qui fréquentent l’école et 13 personnes employées et enseignantes. 

Cependant, elle est assez sure qu’au cours des prochaines années, à mesure que la communauté parlera de l’école et qu’elle disposera de son propre bâtiment, elle accueillera de plus en plus d’élèves. 

«C’est certainement ce qu’on espère qui va arriver et on est assez sûr que ça va arriver. Plusieurs parents francophones qui viennent de Parry Sound ont étés à une école anglophone puisqu’ils n’avaient aucun autre choix et c’est certain qu’il y en a plusieurs qui veulent que leurs enfants aillent à une école francophone, parce qu’ils n’ont pas étés capables.»

Une salle de classe élémentaire de l’École publique aux Quatre-Vents.