Michèle Minor-Corriveau, Manon Robillard, Sylvie Falardeau, Chantal Castonguay Lalonde attendent les commandes.
Michèle Minor-Corriveau, Manon Robillard, Sylvie Falardeau, Chantal Castonguay Lalonde attendent les commandes.

La générosité en bouteilles

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Plus de 1000 élèves n’auront pas besoin de s’acheter une bouteille à la rentrée

Un groupe de femmes du Grand Sudbury ont vendu jusqu’à maintenant plus de 1000 bouteilles d’eau réutilisables, qui  données aux élèves des écoles de la région du Grand Sudbury à la rentrée. L’objectif initial était de 300 bouteilles.

Le concept est né aux États-Unis, mais a été importé dans la région par Michèle Minor-Corriveau. Dans le monde de la COVID-19, les fontaines ne seront pas ouvertes dans les écoles lors de la rentrée et chaque élève devra avoir sa bouteille d’eau. La rentrée scolaire est déjà un fardeau financier pour certaines familles. Couvrir cette dépense peut en aider plusieurs, surtout celles qui ont plus d’un enfant.

«L’idée, c’est vraiment de fournir à autant d’enfants que possible une bouteille d’eau qu’on pourrait personnaliser et ce serait vraiment un moyen par excellence de réduire la contamination, jusqu’à un certain point, qui pourrait se produire lors de la rentrée», explique l’instigatrice.

Mme Minor-Corriveau a d’abord approché la directrice de l’École élémentaire St-Joseph de Sudbury pour savoir si l’idée était réalisable. Elle croyait que l’école comptait 300 élèves, de là son objectif. Mais la directrice, Darquise Moreau, lui a signalé qu’elle en aurait seulement besoin de 150. Michèle en avait déjà vendu 150 lorsqu’elle a eu la réponse et a décidé de continuer.

Avec plus de 1000 bouteilles vendues jusqu’à maintenant, plusieurs autres élèves pourront profiter de la générosité des acheteurs.

Les bouteilles en question sont des bouteilles Tupperware, vendues au prix de 6 $. Il suffit d’acheter le nombre de bouteilles que l’on veut auprès de celles qui font la promotion de la commandite (Facebook). Elles s’occuperont de commander et distribuer les bouteilles.

Il y a cinq couleurs disponibles. Mme Minor-Corriveau signale qu’en mélangeant les bouchons, on peut obtenir 25 bouteilles différentes et ainsi éviter que les élèves se trompent de bouteille. Sans compter qu’ils peuvent les décorer à leur gout.

Michèle Minor-Corriveau, Manon Robillard, Sylvie Falardeau et Chantal Castonguay Lalonde sont membres de l’équipe Just Believe de Nathalie Valiquette et mènent la campagne.