Haley Macdonald
Haley Macdonald

Formation PSSP : Le désavantage d’avoir choisi trop vite

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé le 8 mars un plan visant à former jusqu’à 8200 nouveaux préposés aux services de soutien à la personne (PSSP) dans la province en leur offrant un programme collégial gratuit et accéléré avec un stage rémunéré. Malheureusement, la bonne nouvelle a laissé de côté des étudiantes qui ont fait ce choix de carrière… avant l’annonce du financement.

Haley Macdonald vient de terminer le programme de formation à PSSP au collège Cambrian et est sur le point de commencer son stage non rémunéré de neuf semaines. Elle est frustrée d’avoir payé environ 9000 $ en dépenses et frais de scolarité et de ne pas être payée pour son stage, contrairement à la classe qui a commencé sa formation quelques mois après elle.

Elle s’est informée auprès du collège Cambrian : un changement dans le fonctionnement du programme, notamment la réduction des frais de scolarité, n’était pas une option pour elle, puisqu’elle a commencé en janvier. 

«J’ai contacté le directeur du Collège et ils m’ont dit qu’ils ne faisaient rien. C’est frustrant», dit-elle. Le collège exigeait que l’inscription au programme soit faite après l’annonce du gouvernement provincial pour avoir les bénéfices de l’initiative.

Le nouveau financement était pour les étudiants commençant en avril. Ils termineront à l’automne, un horaire moins idéal pour les étudiants qui ont des plans pour le mois de septembre. Pour elle, attendre quelques mois pour profiter de l’offre du gouvernement n’était pas une option. «Je n’étais pas capable de m’inscrire puisque je retourne à l’université en septembre», indique-t-elle. 

Cependant, ses préoccupations dépassent sa propre situation : «Pourquoi est-ce que ceux qui commencent à combler les lacunes en ce moment, ou qui sont sur le point de le faire, ne récupèrent pas au moins quelque chose qu’ils ont payé?». 

Si les étudiants du programme de formation de PSSP pouvaient avoir un stage rémunéré, ils pourraient récupérer les frais de scolarité qu’ils ont dû payer. «Même si nous avions des cours gratuits ou un stage rémunéré, comme ceux qui ont les deux en ce moment, cela nous aiderait vraiment.»

Problème de communication?

Précisons que la province a également annoncé une aide financière pour les étudiants qui étaient déjà inscrits dans cette formation dans l’un des collèges publics de l’Ontario en janvier. Ces étudiants pourront bénéficier d’une bourse de 2000 $ ainsi qu’une allocation pour effectuer le stage clinique de leur formation. 

Haley Macdonald dit ne pas avoir été informée par le collège qu’elle était admissible à la subvention de 2000 $. 

Informé de la situation par Le Voyageur, le responsable des communications du collège Cambrian, Daniel Lessard, répond : «[le collège] transmet aux étudiants les détails du programme, y compris ce que cela signifie pour les étudiants déjà inscrits au programme de formation PSSP avant l’annonce de cette initiative gouvernementale. Nous faisons de notre mieux pour communiquer les détails, mais il peut y avoir un bon apprentissage ici pour augmenter ces efforts.»

Malgré l’aide de 2000 $, les nouveaux inscrits sont en bien meilleure position. Les frais d’inscription au programme sont d’environ 8000 $. Les étudiants qui ont débuté leur apprentissage avant avril et qui recevront le 2000 $ auront donc une dette de 6000 $ et un stage non rémunéré. Ceux qui pourront profiter du plein programme gouvernemental n’ont pas à payer le 8000 $ et auront un stage rémunéré qui pourrait leur rapporter entre 6000 $ et 7000 $.