Les jeunes agriculteurs au travail.
Les jeunes agriculteurs au travail.

Emploi d’été : agriculteur-entrepreneur

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur

Cinq adolescents de l’École secondaire Hanmer travaillent depuis le mois de juillet avec Sudbury Shared Harvest afin d’apprendre à gérer leur propre jardin. Le programme Youth Agricultural Mentors (YAM), cherche à montrer aux adolescents de 15 à 18 à bien gérer un jardin pendant l’été et comment vendre leurs produits après la récolte. 

Les élèves apprennent directement des agriculteurs. «C’est vraiment beau de voir ce qui se passe sur le terrain de l’école», dit la directrice du programme, Kryslyn Mohan. 

Le nouveau projet de huit semaines devait commencer l’été dernier, mais n’a pas pu être lancé en raison de la pandémie. Le programme existe grâce à une subvention provinciale. L’objectif est d’encourager les adolescents à faire leur propre jardin et à partager leurs connaissances avec les autres pour les années à venir. Les organisateurs espèrent pouvoir accueillir plus d’adolescents dans les années à venir. 

Les jeunes agriculteurs au travail.

«Nous avons pu offrir un emploi rémunéré à ces élèves, ils nous ont tous été référés par leur conseiller en orientation à l’école. Ça va vraiment bien, indique Mme Mohan. Nous voulions juste partager avec les jeunes ce que c’est que de cultiver leur propre nourriture et les sensibiliser à tous ces problèmes environnementaux et climatiques qu’ils peuvent essayer de combattre tout en faisant cela et en se nourrissant en même temps.»

«Ils apprennent à cultiver un jardin varié qui est plein de toutes sortes de fruits et de légumes, comme des tomates, des courgettes, des courges, des poivrons, des concombres, des carottes, de la laitue, du chou frisé, toutes sortes de choses, vraiment!»

Le groupe espère ouvrir un marché de producteurs d’ici la fin de l’été pour vendre leurs récoltes directement de la cour de l’École secondaire Hanmer. 

Les cinq élèves de l’École secondaire Hanmer participants.