Une communauté avec un besoin criant de chambres d’hôtel

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

Le Canton de Hornepayne serait sur le point d’avoir à nouveau un hôtel. La compagnie RealStar Hospitality travaille de concert avec la municipalité pour bâtir un édifice de 44 chambres à bon marché.

Depuis une dizaine d’années, les travailleurs et les touristes doivent séjourner en dehors de Hornepayne en raison de la fermeture du centre commercial Hallmark — l’endroit où était situé le seul hôtel. Le canton est en pénurie de logements de courte et de moyenne durée.

«Le manque d’hébergements a un impact sur une communauté comme la nôtre, car on ne peut pas accueillir des gens qui voudraient soit travailler, qui ont besoin de soins médicaux, ou simplement pour ceux qui seraient de passage pour des évènements familiaux. La communauté et les entreprises sont limitées dans la façon qu’ils peuvent opérer», explique la mairesse de Hornepayne, Cheryl Fort.

«Il y a dix ans, lorsque le contrat d’exploitation du centre commercial Hallmark avec le [Canadien National] a expiré, il n’y avait personne qui voulait prendre possession de l’édifice. Le canton ne pouvait non plus assumer [la responsabilité] du centre, alors c’est dommage que les portes aient dû fermer. C’était un coup dévastateur pour l’économie et pour le tissu social de notre petite ville.»

Au cours des derniers mois, le conseil municipal a approuvé le redécoupage d’une portion d’un terrain situé en plein cœur de Hornepayne afin de faire avancer le projet. Malgré la pandémie, les élus ont espoir que la construction pourra aller de l’avant cet été.

«Présentement, c’est très difficile pour l’ensemble du secteur de l’hôtellerie. Ces entreprises ont été durement touchées par les restrictions. Mais la ville a néanmoins besoin d’un hôtel», affirme Mme Fort.

«Le terrain proposé serait tout près de l’hôpital sur la rue Front. Nous allons devoir déménager notre terrain de balle — peut-être à côté de l’aréna —, mais un hôtel constitue une étape clé dans la réalisation de nos objectifs.»

Le projet de RealStar pourrait être financé avec la vente d’actions dans la communauté. 

À l’heure actuelle, l’hôtel le plus proche se trouve à plus d’une centaine de kilomètres à White River ou Hearst.