Caroline Mulroney et Sonia Lebel participaient au Toronto Global Forum 2020.
Caroline Mulroney et Sonia Lebel participaient au Toronto Global Forum 2020.

Un nouveau Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie

François Bergeron
François Bergeron
L'Express de Toronto

Un Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie vient d’être créé par les gouvernements des deux provinces centrales du pays. Il sera remis dans le cadre du volet francophone du Toronto Global Forum le 8 novembre 2021.

La ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne du Québec, Sonia LeBel, et la ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Caroline Mulroney, et le ministre du Développement économique, Création d’emplois et Commerce de l’Ontario, Vic Fideli, en ont fait l’annonce le jeudi 20 mai dans le cadre de la Grande Rencontre 2021 des chambres de commerce du Québec et d’autres chambres de commerce francophones au Canada, dont la nouvelle Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario (FGA).

Dominic Mailloux, président du Club canadien de Toronto et de la FGA.

Deux entreprises gagnantes

Cette toute nouvelle récompense vise à reconnaitre l’excellence d’entreprises francophones qui se sont démarquées à l’échelle interprovinciale «par leur contribution significative dans l’accroissement des échanges entre le Québec et l’Ontario».

Chaque année, deux gagnants du Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie, un dans chaque province, recevront jusqu’à 10 000 $ pour couvrir les couts d’inscription et de participation à un programme d’accélération des affaires, à un programme d’accélération du commerce, pour l’adhésion à une association commerciale ou d’autres possibilités pour les aider à solidifier leur capacité commerciale interprovinciale.

Pour poser leur candidature (à compter du 21 juin), les entreprises doivent s’être démarquées «en matière d’exportation vers l’une ou l’autre des provinces, en ayant la francophonie à cœur dans leurs échanges».

«La Francophonie commune du Québec et de l’Ontario est un atout économique considérable, a déclaré Caroline Mulroney. Ce prix s’inscrit parfaitement dans la vision de notre gouvernement à mettre en valeur le potentiel économique exceptionnel de la francophonie ontarienne en appuyant les entreprises et les entrepreneurs francophones.»

Poursuivez la lecture sur le site du journal L’Express