Mélissa Audette et une partie de l'équipe de Design de Plume
Mélissa Audette et une partie de l'équipe de Design de Plume

Trois femmes représentent les espoirs du Nord au Gala PMEs de la SEO

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur

Deux entrepreneures de Sudbury font partie des trois nommées du Nord de l’Ontario dans le cadre du Gala des PMEs 2021 de la Société économique de l’Ontario (SÉO). La propriétaire de la boutique The Plus Factor, Linda Audette, est nommée dans la catégorie Coup de cœur. L’une des copropriétaires de l’entreprise de design graphique Design de Plume, Mélissa Deschênes, l’est dans la catégorie Femme entrepreneure.

The Plus Factor

The Plus Factor célèbrera ses 11 ans le 1er novembre. Linda Audette vend des vêtements de travail et de détente pour les tailles moyennes à 3X. Elle a tout simplement voulu combler une lacune dans le marché. «J’appliquais pour une nouvelle position pour une nouvelle compagnie puis je cherchais ce que j’appelle un power outfit. Je ne pouvais pas en trouver.» 

Elle n’a pas eu l’emploi, mais a choisi de transformer son expérience négative en action positive. «Je me suis dit que si moi j’avais des problèmes, il y avait d’autres femmes qui les avaient aussi.»

Linda Audette affirme que ses affaires ont grandi de façon exponentielle au cours des trois ou quatre dernières années. Surtout avec la vente en ligne, qu’elle avait commencée avant la pandémie. Les ventes en magasin et en ligne vont tout aussi bien, mais la pandémie a un peu modifié les habitudes de tout le monde et lui a donné l’occasion de faire des ventes partout au Canada. 

Linda Audette, propriétaire The Plus Factor

Sa vision, c’est de servir avant tout sa clientèle «à 100 %». «On connait nos femmes par leur nom» et par leurs besoins. Il est même possible de magasiner à distance par appel vidéo un à un. Elle offre «l’expérience Plus Factor», et non pas seulement une occasion de magasiner, dit-elle. Sur Facebook, elle présente des vêtements en image et en vidéo, mène des ventes et des encans.

Le prix Coup de cœur récompense une entreprise qui a travaillé avec ténacité, qui s’est engagée pour un succès continu et cherche à améliorer l’économie locale, la vie et la fierté culturelle.

«Ce prix est pas mal spécial pour nous. En raison de comment fort on a travaillé pendant la pandémie. Comment on a changé la direction de notre entreprise. On a tout fait!», lance Linda Audette.

Design de Plume

Mélissa Deschênes a ouvert Design de Plume avec Jennifer Taback et Meggan Van Harten en 2009 après ses études en design graphique au collège Cambrian. Elles l’ont fait à Sudbury malgré le fait qu’on leur répétait qu’elles devaient déménager à Toronto pour espérer réussir. «Je suis tellement contente qu’on soit resté, parce que c’est vraiment ici qu’on a pu avoir autant de succès», affirme Mélissa Deschênes.

Même avant la pandémie, leur réputation grandissante leur a permis d’aller chercher des clients partout au Canada et aux États-Unis. 

La pandémie a changé peu de choses pour elles, sauf de réaliser qu’il est possible d’embaucher des talents qui demeurent hors de la ville. L’une des partenaires est membre de Premières Nations et l’entreprise fait beaucoup de travail pour ces communautés, alors recruter d’autres Autochtones a toujours été important et est maintenant plus facile. 

«Je crois que [d’être une entreprise triculturelle] nous a permis de prendre notre place dans le monde du design au Canada. Quand quelqu’un recherche un studio qui appartient à des femmes, qui sait comment faire des communications pour les autochtones, qui se spécialise dans l’accessibilité, c’est nous», explique Mélissa Deschênes.

Mélissa Deschênes, copropriétaire de Design de Plume

«On a l’occasion de travailler avec des supers organisations qui poussent pour le changement et nous on a la chance de créer des visuels qui leur donnent une voix.» 

Design de Plume a été honoré à plusieurs reprises déjà, entre autres au Indigenous Business of the Year Award 2019, au Worldwide Logo Design Award 2019 et avec le prix d’entreprises de l’année 2018 au Influential Women of the Year Northern Ontario. 

Cette nomination en tant que Femme entrepreneur revêt une importance particulière pour Mélissa Deschênes. «C’est très important pour nous de représenter le côté féminin dans le design. On veut avoir notre voix dans le monde du design et faire des travaux avec beaucoup d’organisations qui font du bien pour les femmes et les personnes de genres divers.» 

C’est une femme d’affaires qui lui a fait réaliser qu’elle pouvait en devenir une, alors elle la représentation est importante pour elle.

Gala des PMEs 2021

Michelle Savoie est la troisième nommée en provenance de l’Ontario. Avec son entreprise Voyageur Wilderness basée à Atikokan, elle est en lice pour les prix entreprise écoresponsable et excellence pour l’ensemble de ses réalisations.

Parmi les 18 finalistes des 6 prix qui seront remis, on compte 15 femmes.

Les gagnants seront dévoilés au Ottawa Conference and Events Centre le 28 octobre. Il sera possible de suivre la cérémonie en direct sur la page Facebook de la SÉO : https://www.facebook.com/SocEcoOntario