Déconfinement en Ontario dès le 19 mai

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Droit
Le dépistage plus substantiel peut aussi commencer

Le premier ministre ontarien Doug Ford a annoncé que la province entame la première étape du déconfinement graduel. Le gouvernement a dévoilé la liste de toutes les entreprises et les services qui pourront reprendre leurs activités à partir de mardi prochain.

«Des milliers de personnes pourront retourner au travail», a déclaré M. Ford, en nuançant que les entreprises ne devraient ouvrir que si elles sont prêtes.

Dès samedi, les parcs, les terrains de golf, les campings et les marinas pourront ouvrir leurs services au public.

Tous les commerces de vente au détail pourront rouvrir à partir de mardi, sauf les centres commerciaux et les commerces qui n’ont pas une entrée menant à la rue. Ces entreprises devront limiter le nombre de clients à l’intérieur. Les salles d’essayage devront avoir une porte, plutôt qu’un rideau, afin de faciliter la désinfection.

Les activités sportives individuelles pourront reprendre, telles que le tennis, la gymnastique et l’équitation. Les piscines, par contre, demeureront fermées encore pour un certain temps.

Les concessionnaires et les détaillants de véhicules de tous types, comme les automobiles, les bateaux et les motocyclettes, pourront rouvrir en respectant les mesures imposées par la santé publique.

Par ailleurs, tous les chantiers de construction pourront reprendre leurs opérations en respectant certaines conditions du gouvernement.

Toutefois, le premier ministre Doug Ford a tenu à être clair, en conférence de presse jeudi : «Si vous avez des symptômes, n’allez pas au travail».

La ministre de la Santé Christine Elliott a quant à elle affirmé qu’elle n’a pas encore déterminé quand les dentistes, les optométristes et les chiropraticiens pourront reprendre du service.

Le ministre des Finances Rod Phillips a indiqué que les détails concernant les rassemblements et la fin de l’année scolaire seront annoncés dans les prochains jours.

Le gouvernement ontarien ne permet pas la réouverture des restaurants ni des salons de coiffure pour l’instant.

Dépistage plus substantiel

L’Ontario n’a pas encore réussi à atteindre son objectif de 20 000 tests par jour. Toutefois, la ministre de la Santé Christine Elliott a annoncé que le dépistage intégral a été complété dans les foyers de soins de longue durée de la province.

Un dépistage plus substantiel au sein de la communauté peut maintenant commencer, a-t-elle noté.

Jeudi, le gouvernement Ford a modifié officiellement ses critères d’admissibilité pour obtenir un test de dépistage. Maintenant, toute personne ayant des symptômes peut être testée pour la COVID-19.

Le premier ministre avait pourtant affirmé le 9 avril dernier que toute personne ayant des symptômes devrait pouvoir se faire tester en Ontario.