COVID-19: Réouverture de certaines entreprises dès lundi en Ontario

Lave-auto, golf, centre du jardin... sous certaines conditions

Le gouvernement Ford permettra certaines réouvertures dès aujourd’hui en Ontario, comme les centres de jardinage et les compagnies d’aménagement paysager. Le premier ministre ontarien Doug Ford a dévoilé une petite liste d’entreprises qui pourront ouvrir leurs portes en respectant les mesures de distanciation physique.

Les concessionnaires automobiles pourront offrir leurs services par rendez-vous et les lave-autos sans contact pourront recommencer à opérer.

Les terrains de golf et les marinas pourront se préparer à la réouverture pour la saison estivale, mais ils devront rester fermés au public pour l’instant.

Des projets de construction essentiels pourront aussi reprendre leurs activités.

Le premier ministre n’a pas précisé si les enfants de ces entreprises pourront être envoyés en garderies.

«Il n’y a rien de mieux qu’un magnifique jardin avec de belles fleurs. C’est ce que ma mère m’a toujours dit», a-t-il affirmé en parlant de la réouverture des petites entreprises de jardinage, ajoutant les bienfaits du jardinage pour la santé mentale.

En début de semaine, le gouvernement ontarien a dévoilé son cadre pour orienter le déconfinement de la province. L’approche graduelle, par étapes, pourra débuter dès que la province aura vu son nombre de nouveaux cas dans la communauté de façon constante pendant deux à quatre semaines.

L’Ontario atteint enfin sa cible de tests

Pour la première fois depuis le début de la crise de COVID-19 en Ontario, l’objectif de la province pour le nombre de tests effectués en une journée a été atteint.

La santé publique a enregistré plus de 16 500 tests entre jeudi et vendredi, un record en Ontario.

Le 8 avril, le premier ministre Doug Ford s’était insurgé du fait que la province n’était pas en mesure d’effectuer plus de 3000 tests par jour, promettant que 13 000 tests quotidiens seraient effectués dès le lendemain. «Ma patience s’effrite», avait-il fait savoir.

Cet objectif n’a pas été atteint avant la fin du mois d’avril. En fait, la province n’a atteint le cap des 10 000 tests que le 21 avril.

La cible provinciale pour le nombre de tests quotidiens a été revue à la baisse plusieurs fois au cours du mois d’avril.