Au Cœur du village entièrement financé

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
FedNord finance quatre projets économiques dans le Témiskaming

Quatre organismes francophones du Témiskaming ontarien se partagent 674 500 $ pour des initiatives de développement économique. FedNor donne ainsi un coup de main au projet touristique 100 Expériences, au centre Le Cœur du village de Earlton, à l’entrepreneuriat et au développement communautaire.

Le projet du centre communautaire de Earlton mené par la Fondation communautaire du Témiskaming reçoit la plus grande part de l’enveloppe : 285 000 $. Avec ce montant, le président de la Fondation, Pierre Bélanger, confirme que les 500 000 $ nécessaires au projet ont été amassés.

Le Cœur du village est «né d’une tragédie contemporaine», illustre Pierre Bélanger. Il sera logé dans l’ancienne épicerie King de Earlton, fermée il y a environ deux ans. Il regroupe le Club Lions de Earlton — le seul francophone en Ontario — et le club d’âge d’or. La construction avance, comme le rapportait Le Voyageur en avril

Pierre Bélanger rappelle que la fermeture de l’épicerie a changé les habitudes de déplacements des résidents et les autres commerces ont été affectés. Le projet de centre communautaire a été imaginé «dans le but de revitaliser notre communauté et la préparer pour l’avenir, pour qu’elle soit autosuffisante et prête pour l’avenir».

Le Cœur du village sera principalement le local comme de l’âge d’or et des Lions, mais on y retrouvera également des points de vente, un atelier, des locaux à louer pour des activités et une cuisine «énorme» avec un four à pain, entre autres. M. Bélanger espère qu’il deviendra, surtout l’été, un marché public où agriculteurs et artisans locaux pourront venir vendre leur production directement aux clients. L’ouverture du centre est prévue pour l’automne.

L'épicerie de Earlton a fermé ses porte il y a environ 2 ans.

Le projet touristique du Centre culturel ARTEM, 101 Expériences, recevra 244 000 $ pour appuyer l’aspect markéting du projet. Les fonds serviront à faire la promotion des micro-expériences touristiques, mais aussi à former les entrepreneurs pour faire la promotion de leurs petites entreprises. FedNor évalue que le montant aidera 80 entreprises dans la région.

«Les expériences touristiques représentent un marché inexploité dans les collectivités rurales canadiennes et plus particulièrement dans le Nord de l’Ontario», dit la présidente du Centre ARTEM, Réjeanne Bélisle-Massie. Elle rappelle qu’ils sont encore ouverts à la soumission d’expériences. Il y en a présentement 28 qui sont prêtes, d’autres qui sont en préparation.

Le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières reçoit 114 000 $ pour un projet de leadeurship en entrepreneuriat pour francophone. Cette initiative permettra à des francophones de développer davantage leurs petites entreprises. Une dizaine d’emplois seront créés et dix autres conservés.

Finalement, l’ACFO Témiskaming recevra 31 500 $ pour l’embauche d’un stagiaire. Celui-ci participera à la création d’un Carrefour communautaire à New Liskeard et la mise en œuvre de la campagne Hello/Bonjour pour promouvoir l’offre active de service en français.

L’annonce a été faite le 3 juin par le député de Nickel Belt, Marc Serré, au nom de la ministère du Développement économique et des langues officielles et responsable de FedNor, Mélanie Joly.