Bella, Claude et Chanelle Lapointe lors du spectacle de clôture du Carnaval d’hiver de La Ronde.
Bella, Claude et Chanelle Lapointe lors du spectacle de clôture du Carnaval d’hiver de La Ronde.

Une toute nouvelle tradition familiale

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
Bella, Claude et Chanelle Lapointe commencent à faire leur place sur la scène culturelle de Timmins.

Ils font de la musique ensemble depuis à peine deux ans, mais Claude, Channelle et Bella Lapointe ont déjà deux spectacles pour le Centre Culturel La Ronde en quelques mois sous la ceinture. Ils étaient entre autres les vedettes du spectacle de clôture du carnaval d’hiver le 27 février. La pandémie a permis aux deux plus jeunes membres du groupe de développer leur talent musical.

Claude Lapointe joue de la guitare et chante depuis 23 ans, depuis ses études à l’Université Laurentienne. Il fait régulièrement des spectacles avec son complice de toujours, Simon Rivard. La pandémie a malheureusement diminué les occasions pour les deux comparses de se réunir. 

Il a lui-même commencé à enseigner la guitare à Chanelle il y a environ 2 ans. Bella a décidé de joindre sa voix à celle de sa sœur et a décidé d’ajouter le tambour à son arsenal il y a un an. Heureusement, elle a reçu son djembé juste avant le confinement et a eu le temps de se pratiquer.

Chanelle et Bella ont eu leur première expérience devant public en relevant un défi lancé par leur père. Elles ont joué pour divertir des passants alors que la famille visitait une tante en Floride. Elles ont alors découvert le bonheur d’apporter un peu de joie aux gens. «Elles aiment ça voir le monde sourire», lance Claude.

Leur premier vrai spectacle ensemble a été un baptême de feu : les trois ont chanté devant 750 personnes lors du lever du drapeau franco-ontarien à Timmins en septembre 2019. Chanelle confirme qu’elle «aime vraiment ça», jouer devant une foule. «Je ne suis plus nerveuse maintenant, mais au début, j’étais pas mal nerveuse», confie de son côté Bella. 

Bella est vraiment celle qui a chanté en premier, alors que Chanelle faisait les harmonies ou l’accompagnement. Cependant, maintenant que la voix de Chanelle est un peu plus mature, les rôles sont plus souvent inversés. 

Le temps de se perfectionner

«Les deux ont vraiment pris avantage de la pandémie» pour pratiquer et présenter leurs réalisations, explique Claude Lapointe. Dès le début, en moins de deux semaines, elles avaient leur chaine YouTube pour présenter leurs chansons. 

Claude dit avoir vu une progression fulgurante chez Chanelle. Comme si elle avait gagné 10 ans d’expérience en un an. Il considère que ses deux filles ont déjà dépassé ses propres talents de chanteur.

Chanelle et Bella sont exposées à la musique depuis leur plus tendre enfance. «Je les ai exposées à la musique, je me suis dit j’espère que ça pogne, mais je ne voulais pas les forcer», raconte Claude Lapointe. 

Comme leur père, les deux chanteuses font des reprises de chansons populaires, «de tous les genres». La grande majorité sont des chansons anglaises, mais on peut les écouter chanter Juste pour voir le monde du groupe La Chicane et Notre Place sur leur chaine YouTube et la page Facebook Chanelle & Bella, qui a plus de 1000 abonnés.

La famille a eu la chance de jouer à l’extérieur au début décembre pour le lancement de la campagne de financement du Centre culturel La Ronde pour la construction de son nouvel édifice. C’était cependant une expérience bien différente. «On aime ça faire embarquer la foule, mais la foule ne pouvait pas se lever, ils ne peuvent pas chanter avec nous autres pis on chante derrière une fenêtre. C’était tout du nouveau pour moi, ça l’était encore plus pour elles.»

Étant déjà bien habituées à jouer devant une caméra, le spectacle virtuel du Carnaval n’a pas été trop stressant pour les filles, il l’a beaucoup plus été pour papa. «C’était mon show le plus difficile. Je ne voyais rien, juste un écran et ma femme qui descendait en bas de temps en temps pour nous dire que tout va bien. Pour moi, je ne savais pas s’ils entendaient, si on était coupé… donc c’était l’inconnu.» Heureusement, ils étaient trois pour créer un peu d’énergie festive.

Chanelle et Bella rêvent déjà de faire carrière en musique, ce que Claude encourage, mais tout en prévoyant un plan B.