La projection aura lieu à l’École secondaire catholique Jeunesse-Nord.
La projection aura lieu à l’École secondaire catholique Jeunesse-Nord.

Une soirée de films en français

L’auditorium de l’École secondaire catholique Jeunesse-Nord accueillera bientôt des films francophones.

Le Parlement des élèves de l’école francophone de Blind River, a récemment développé l’idée en étroite collaboration avec un cinéma local qui promet une expérience unique à la communauté franco-ontarienne de la rive nord du lac Huron.

L’initiative a été proposée afin d’augmenter l’offre d’activités rassembleuses faisant la promotion de la langue et de plusieurs cultures francophones auprès des élèves et des résidents de la région. La projection du film De père en flic, qui devait avoir lieu le 7 novembre mais qui a dû être reportée en raison de problèmes techniques, va aussi agir en tant que prélèvement de fonds pour financer certaines activités du Parlement des élèves de Jeunesse-Nord.

«J’ai plusieurs [élèves] qui sont de très fiers francophones qui font beaucoup d’activités avec la [Fédération de la jeunesse franco-ontarienne]. Ils ont dit que ça serait amusant de faire quelque chose pour promouvoir les films francophones. Il y en a tellement qui sont bons, drôles, tristes... bref, toutes sortes d’émotions. Pourtant, les élèves n’en connaissent pas [tant]», explique l’enseignante responsable de la construction identitaire de Jeunesse-Nord, Renée Stutt.

«C’est vraiment une chance pour tout le monde de se rencontrer, de célébrer notre francophonie et aussi de la partager avec d’autres personnes. J’ai eu quelques personnes qui m’ont dit : “Merci, j’ai des amis d’Iron Bridge [qui aimeraient voir ça]” ou “ça fait longtemps que je n’ai pas vu [ce film]”.»

«Il y a des francophones et des profs à la retraite qui veulent avoir une soirée sociale en français. Ce n’est pas toujours quelque chose qui est [possible] dans notre petite ville ou dans notre région, donc c’est vraiment une opportunité pour cela», poursuit Mme Stutt.

Lorsque l’école présentera son premier film, les cinéphiles de la Rive Nord vivront une expérience comme s’ils étaient dans une salle de cinéma. L’écran et l’appareil de projection seront d’une qualité professionnelle et il y aura aussi des petites collations en vente dans le foyer.

«Nous sommes vraiment chanceux d’avoir Palace Theatre, notre cinéma local, qui nous aide avec cette activité. On en a discuté avec le propriétaire et il nous a vraiment appuyés avec ça», reconnait Mme Stutt. «L’Auditorium est loué par le cinéma local. L’équipement nous est prêté par le cinéma. Il va aussi avoir une cantine où les employés vont nous préparer du maïs soufflé, des bonbons, etc.».

«On fait un peu de promotion partout dans notre région [à Blind River, à Elliot Lake, à Massey, et à Iron Bridge]. Si c’est un succès, on aimerait le refaire et on a pensé peut-être présenter un film familial pour les enfants et leurs familles.»

Grand Sudbury

La prochaine production du Théâtre du Nouvel-Ontario (TNO), Le club des éphémères, est une nouvelle collaboration avec l’auteur Alain Doom.
Red Lake

C’est le weekend du Jour de famille en Ontario et, à Red Lake du 14 au 17 février, les gens se sont rassemblés pour s’amuser en plein air et célébrer leur culture et patrimoine pendant le Carnaval d’hiver.