Une saison fructueuse pour la Galerie de la ruelle

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

La Galerie de la ruelle dit avoir connu l’une des meilleures années de son histoire malgré les contraintes entourant le nombre de personnes qu’elle pouvait accueillir. Les dirigeants ont regroupé sous leur toit les œuvres de 162 artistes et artisans provenant du milieu francophone, autochtone, métis et anglophone.

Le Conseil des industries culturelles de la Rivière des Français — qui exploite la galerie et le nouveau bureau touristique de la municipalité — a été en mesure de présenter une série d’activités en personne et en format virtuel en 2021. Leurs évènements semblent susciter l’intérêt de plusieurs de la région. 

«Nous reconnaissons le grand besoin créatif qu’ont les gens en affichant les talents locaux artistiques, musicaux et culturels, en offrant des formations et des soirées qui regroupent la communauté, ce qui continue à motiver notre mission de promouvoir les arts et la culture», affirme la secrétaire et porte-parole du Conseil des industries culturelles de la Rivière des Français, Annie Hebert.

«Les arts et la culture apaisent l’âme et rassemblent les gens. Certaines de nos activités ont continué durant la pandémie — telle que la soirée siroter et peindre en personne —, mais de façon virtuelle».

De nouveaux projets et partenariats ont été développés pour encourager l’ensemble de la population à venir découvrir les talents qui se retrouvent dans leur propre cour.

«Un de nos nouveaux projets est l’ouverture de nos portes tous les premiers mardis du mois pour des soirées de micro ouvert où des musiciens locaux viennent partager leurs talents pendant quelques heures dans la galerie, avec ceux qui désirent se joindre comme spectateur», explique Mme Hebert.

«Nous offrons maintenant plusieurs formations en collaboration avec le club d’art pour les jeunes de 12 à 18 ans, Jeune Inno, en maintenant les consignes de santé en personne dans la galerie. Un autre partenariat avec le [Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario] assure des formations variées à l’École secondaire de la Rivière des Français pour toute la communauté.»

En 2018, la Galerie de la ruelle avait déménagé dans son nouveau local de la rue Notre-Dame Est grâce, en partie, à l’aide de dons provenant de la communauté.