Le Centre Capitol
Le Centre Capitol

Un retour progressif des arts et de la musique au Centre Capitol

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

Le Centre Capitol s’apprête à reprendre plusieurs de ses activités régulières dans un climat difficile, rempli de restrictions et d’incertitudes liées à la pandémie. Les dirigeants prendront vraisemblablement une approche prudente cette saison pour offrir à la communauté des concerts de musique, des spectacles d’humour et des films. 

Les amateurs qui voudront assister à ces évènements devront respecter les mesures sanitaires rn place dans la région. Ils devront entre autres passer un test de dépistage à l’entrée et avoir en tout temps un couvre visage; sauf lorsqu’ils sont assis à leur siège ou qu’ils consomment une boisson ou de la nourriture. 

«Nous avons vécu une année remplie de défis, mais nous avons pu organiser des évènements en ligne et offrir une programmation virtuelle», affirme le chef de la direction par intérim du Centre Capitol, Dan Misturada. 

«Nous sommes reconnus comme une salle qui aime bien accueillir nos amateurs. Nous avons donc trouvé d’autres façons de les attirer, soit de diffuser des spectacles en direct et de présenter nos prélèvements de fonds différemment.» 

Le Centre Capitol espère retrouver la voie de la rentabilité malgré une réduction de 50 % du nombre de spectateurs permis à l’intérieur. Au cours de la dernière année et demie, l’organisme a dû faire preuve de créativité pour tenter de générer des fonds. 

On ignore pour l’instant si le Centre Capitol aura un volet francophone dans sa programmation de 2021-2022.