Marcel Éthier
Marcel Éthier

Un nouvel auteur de Timmins s’inspire d’une tragédie bien réelle

Philippe Mathieu
Philippe Mathieu
Le Voyageur
Une heure dans la nuit

Marcel Éthier a publié son premier roman Une heure dans la nuit il y a quelques semaines. Le nouvel auteur originaire de Timmins s’est inspiré d’une tragédie qui a eu lieu dans la ville au cœur d’or il y a 60 ans.

«Le 1er septembre 1961, Timmins était inondé. Une petite famille franco-ontarienne, une maman avec quatre enfants, s’est noyée dans le sous-sol de leur appartement», dévoile-t-il. 

M. Éthier s’est basé sur la biographie d’une survivante de la tragédie. «J’ai lu sa biographie en 2011 ou 2012. Je me suis toujours dit “il faut aller plus loin que ça; il faut écrire une histoire de ça pour ne pas oublier ces victimes”. C’est ce qui m’a poussé à écrire le livre.»

Sans aucune expérience en tant qu’auteur, M. Éthier s’est senti appelé à écrire ce roman. L’histoire derrière sa première publication en est une de persévérance, une bataille acharnée. 

«Les premières révisions, après 300 pages, je les ai jetés à la poubelle. J’ai fait ça trois fois. […] J’ai certainement eu des moments de découragement. […]  Ma quatrième fois, c’était là que j’ai compris c’était quoi l’écriture. C’est à partir de là que j’ai trouvé mon style d’écriture», explique-t-il. Il a travaillé sur le concept du livre pendant huit ans plus environ une année et demie additionnelle pour la rédaction finale.

Bien qu’il s’agisse d’un roman fictif, M. Éthier s’est basé sur les vrais évènements de l’époque.  «J’ai pris les personnages et je les ai rendus vivants. Mon livre parle des valeurs humaines, des valeurs chrétiennes, des valeurs francophones, de comment on parlait dans le temps. […] Ça vient tout chercher. […] Il y a un peu de fiction, mais il y a du vrai là-dedans», explique-t-il. Il a publié son roman de manière indépendante.

Auteur, infirmier, enseignant

La première carrière de M. Éthier était comme infirmier à l’hôpital général de Timmins pendant «18 ou 20 ans». Il a ensuite poursuivi en enseignement avec une maitrise en psychopédagogie et il a ensuite enseigné à l’élémentaire pendant 25 ans à Ottawa. Un vieux rêve. «Je voulais toujours devenir enseignant», dit-il. 

Maintenant de retour à Timmins pour rejoindre sa famille en tant qu’enseignant retraité, il regarde vers l’avant pour promouvoir son livre, en planifiant des lancements et d’autres évènements. 

Le roman n’est pas encore disponible dans les bibliothèques locales, mais il y a des discussions qui ont lieu. Tous ceux qui aimerait acheter une copie peuvent le faire sur le site web boutique.bouquinbec.ca ou directement auprès de M. Éthier en lui envoyant un courriel à marcel.ethier@me.com.