Norman Guertin
Norman Guertin

Un écrivain en devenir

Éric Boutilier
Éric Boutilier
Le Voyageur

L’artiste Norman Guertin veut élargir ses horizons en devenant auteur dans les deux langues officielles. Ce créateur de la région du Nipissing a récemment publié une série de courtes histoires bilingues sur son blogue pour ensuite les partager auprès des communautés francophones et anglophones.

M. Guertin baigne dans les arts depuis ses premières années d’études. Il a commencé à peindre dès un très jeune âge et a été soutenu tout au long de son parcours par ses proches, des professeurs et plusieurs artistes.

Passionné par le processus de la création, M. Guertin veut cette fois-ci développer sa plume, entre autres pour mieux décrire ses œuvres peintes.

«Je dirais que c’est ma récente création [le site web] qui me permet non seulement d’exhiber certaines œuvres, mais aussi de raconter en littérature l’histoire de ces œuvres elles-mêmes. Autrement, on ne pourrait pas raconter en mots ou en phrases ou en paragraphes», explique-t-il

«L’écriture complimente bien ce que je fais parce que la grande majorité des toiles ont quelque chose à dire. En fait de récentes créations, je dois dire que mes récits écrits tombent dans ce domaine aussi.»

Le peintre franco-ontarien a d’une certaine façon profité de la pandémie pour finalement s’aventurer dans le domaine de l’écriture. Au cours de plusieurs décennies, M. Guertin a accumulé plusieurs idées de thèmes et de sujets qu’il compte explorer au cours de prochaines années.

«Mes toiles sont toujours inspirées par une histoire. Que ce soit une vieille maison abandonnée, une excursion en plein air, un deuil ou l’amour», révèle l’artiste franco-ontarien.

«La COVID-19 m’a permis de terminer un manuscrit en genre fiction historique [illustré avec deux ou trois peintures] basée dans le XVIIe siècle. Elle traverse une géographie mondiale et problématique», dévoile-t-il.

«Sur le blogue, je publie au minimum une courte histoire par mois ainsi que trois œuvres peintes par année. J’espère être reconnu en premier comme écrivain francophone et, deuxièmement, écrivain anglophone. C’est vraiment important et c’est une chose de passion en moi.»

Depuis le mois d’avril, M. Guertin a déjà publié quelques articles intitulés C’est bien nous, L’Intuition de l’homme et Le baiser.

https://normanguertin.wixsite.com/normanguertin