Pink Floyd, le plus fidèlement possible

Julien Cayouette
Julien Cayouette
Le Voyageur
L’objectif du groupe Echoes avec son spectacle Hommage à Pink Floyd est de reproduire le plus fidèlement possible la musique de ce groupe britannique légendaire.

Avec une quinzaine de performances par année depuis plus de 10 ans, la preuve qu’ils y parviennent est là. Ils seront à Sturgeons Falls le 25 janvier pour leur toute première performance à l’extérieur du Québec.

«La musique de Pink Floyd est assez universelle, donc autant du monde de 18 que de 75 ans viennent nous voir», lance le claviériste/porte-parole du groupe, Mike Vinet. «Les plus vieux se rappellent leur jeunesse, les plus jeunes découvrent ça à cause de leurs parents et grands-parents.» 

Hommage à Pink Floyd offre «un spectacle bien rodé, fidèle à l’original, avec de bons musiciens énergiques». M. Vinet espère aussi que les spectateurs seront nombreux pour la première représentation en Ontario de ce spectacle hommage.

La naissance du projet a été très organique, entre les murs du Collège Lionel-Groulx au Nord de Montréal. Des étudiants en musique décident de former un groupe pour un de leurs cours et de jouer intégralement l’album Animals (1977) de Pink Floyd. Fiers du succès et piqués par le plaisir de l’expérience, ils acceptent la suggestion du chanteur de se lancer dans la production d’un spectacle hommage couvrant plus d’albums du groupe.

L’aspect visuel est agrémenté, lorsque la scène le permet, d’un écran circulaire où des vidéos sont projetées. Plusieurs des images sont les «versions originales» utilisées par Pink Floyd en spectacle, d’autres ont été créées par un collaborateur lorsqu’il n’y en avait pas de disponibles.

Le spectacle est présenté au Centre récréatif de Sturgeon Falls par le Conseil des arts de Nipissing Ouest.

Publireportage

Mike Vinet